mercredi 30 septembre 2020
A VOIR

|

Vaimalama Chaves : retour sur une année de règne Miss France

Publié le

Retour en images sur la fabuleuse année de Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018 et Miss France 2019, qui aura marqué le fenua, mais aussi le cœur des Français...

Publié le 14/12/2019 à 9:13 - Mise à jour le 07/02/2020 à 9:53
Lecture 3 minutes

Retour en images sur la fabuleuse année de Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018 et Miss France 2019, qui aura marqué le fenua, mais aussi le cœur des Français...

Le 15 décembre 2018 restera sans doute la date la plus marquante pour les Polynésiens : Vaimalama Chaves est élue Miss France 2019. La jeune femme n’en revient pas, elle lâche d’ailleurs son premier mot : « sapristi », qui n’est pas passé inaperçu. Le ton est donné, c’est le début d’un règne qui fera couler beaucoup d’encre.

Lire aussi > Vaimalama : une Miss France très proche de ses fans, qui répond à tous ses messages

Quelques jours après son sacre, Miss France 2019 est autorisée à rentrer au fenua. La population, en liesse, admire sa nouvelle reine de beauté, fierté de tout un peuple. Une parade est organisée pour que chaque Polynésien puisse profiter de ce moment. Un des plus beaux souvenirs pour Vaimalama : « C’était fort en émotions. C’était un beau moment de partage ».

(Crédit photo : Tahiti Zoom / Stéphane Sayeb)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Mais il faut rapidement retourner en métropole. La belle enchaîne les shootings photo, les interviews et les rencontres en région avec les Français. Une année parfois difficile loin du soleil et de la chaleur. « Je me baladais tout le temps avec mon plaid partout où j’allais. Cela prenait beaucoup de place, ce n’était pas très beau, mais au moins je me sentais bien. J’avais tout le temps froid, ce n’était pas facile » confie-t-elle.

Lire aussi > Harcèlement scolaire : le message de Vaimalama aux jeunes Polynésiens

Vaimalama tient cependant bon et retrouve un peu de son fenua lors d’une apparition au salon de l’agriculture. Toujours très aimée de la population, elle aura tout de même rapidement attiré les critiques par son franc-parler. « En métropole, les journalistes métropolitains ne sont pas Polynésiens, donc parfois, il y a un franc-parler qui a peut-être été interprété au premier degré, alors que souvent, Vaimalama réagit au second degré. Et ça, effectivement, ça peut lui porter un peu préjudice » explique Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, dans l’émission « Les grandes signatures », sur TNTV. « Cela m’a fait plaisir de recevoir le soutien de toute la Polynésie. Cela m’a permis d’avoir des ailes parfois pour aller au-delà de ces choses qui peuvent peser » ajoute Vaimalama.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La métropole, les médias, la foule…  Vaimalama aura réussi en un an à s’imposer sans plier. La Polynésienne laisse de côté les critiques et poursuit son règne sans ciller. Elle ira jusqu’au bout en décidant d’accompagner les candidates à Miss France 2020 dans leur préparation en Polynésie.

#LiveTNTV Les candidates à Miss France 2020 défilent à la présidence

Posted by TNTV Tahiti Nui Télévision on Monday, November 18, 2019


Le fenua dans le cœur, mais la musique aussi. Vaimalama s’est rapidement illustrée dans la chanson. En novembre dernier, elle dévoile son premier clip, une reprise de Jardin d’hiver d’Henri Salvador :

Lire aussi > Vaimalama dévoile le clip de son premier titre original

Mais si Miss France 2019 a une âme d’artiste et dévoilera bientôt son premier album, elle garde les pieds sur terre et compte d’ailleurs reprendre ses études. Elle vise Sciences Politiques : « Cela permet d’ouvrir les horizons sur plusieurs domaines. On découvre des choses auxquelles on n’aurait pas forcément pensé auparavant. Donc je vais apprendre, et ensuite je reviendrais en Polynésie et j’enseignerai tout ce que j’ai appris aux Polynésiens ». Et pourquoi pas, devenir même un jour Présidente de la Polynésie.

Lire aussi > Vaimalama Chaves se présentera à Miss Monde ou Miss Univers

Ambitieuse, Vaimalama dit garder de merveilleux souvenirs de son règne. L’aventure Miss France lui aura surtout permis de faire partie d’une nouvelle famille : « Mon meilleur souvenir, c’est le gala des Miss France. C’est ma petite famille, avec qui on a rigolé, pleuré, partagé, plein de soirées pyjama… Je pense que c’est ce que je conserverai jusqu’au bout » nous dit-elle.

« C’est un chapitre qui se termine, mais un nouveau livre qui va s’entamer, parce que c’est comme Miss France, mais en plus cool ! »

Vaimalama Chaves, Miss France 2019

Une chose est sûre, Vaimalama fait partie des Miss France qui auront marqué l’histoire. L’avenir, quant à lui, lui semble déjà tout tracé…

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV