jeudi 22 août 2019
A VOIR

|

Vaimalama en visite sur le stand de la Polynésie au Salon de l’Agriculture

Publié le

Publié le 23/02/2019 à 9:16 - Mise à jour le 23/02/2019 à 9:16
Lecture 2 minutes

C’est une foule nombreuse et impatiente qui accueille la Reine de beauté 2019. Malgré la bousculade, Vaimalama Chaves accède au stand de la Polynésie où un accueil musical l’attend. “C’est ma première sortie pour voir la culture polynésienne rayonner sur le plan national. Je suis très heureuse de pouvoir être l’ambassadrice de la Polynésie et de la métropole partout. (…) Je suis contente de voir qu’on retourne aux racines (…) Il serait temps de pouvoir subvenir à nos propres besoins et je suis contente de voir qu’on retourne vers la terre. “
 
Christelle Le Hartel, ministre de l’Education, dans sa présentation du salon à Miss Tahiti, mise sur la filière agricole, un métier d’avenir pour le fenua. “Vous avez déjà le lycée agricole qui est situé à Opunohu. Nous avons un autre lycée agricole à la Presqu’île de Tahiti. C’est un bon débouché pour nos enfants. D’autant plus que nos enfants polynésiens aiment leur terre.”

La ministre est également fière de la présence de Miss France, digne représentante. “Toutes nos vahine qui ont représenté la Polynésie ici en France métropolitaine, parce que nous avons eu également des dauphines à Miss France, elles ont fait du bon boulot, elles ont représenté la Polynésie, pas seulement économiquement mais beaucoup humainement aussi.” 
 
C’est d’ailleurs avec étonnement que Vaimalama goute au rhum de Tahiti, en compétition pour le concours agricole. “Elle ne pensait pas que c’était aussi délicieux“, se réjouit Rony Moux de Tamure rhum. 
 
Miss France est aussi l’égérie du monoï, l’un des secrets de beauté des Tahitiennes. “Ça va nous permettre de faire connaître le monoï et tous les produits de la Polynésie. C’est une personne qui a beaucoup de qualités et de valeurs et les valeurs qu’elle a sont les mêmes qu’on met dans nos produits”, déclare Jean-Claude Giraud du Comptoir des Monoï. 
 
Le Salon de l’agriculture se déroule jusqu’au 3 mars à Paris. 

Rédaction web avec Christian Bonardel

 
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email :