fbpx
vendredi 17 janvier 2020
A VOIR

|

Diabète en Polynésie : le gouvernement réagit au rapport du CESEC

Publié le

Jeudi 8 novembre, le CESEC (Conseil économique, social, environnemental et culturel) a rendu son rapport sur le diabète en indiquant que le Pays devait prendre des mesures d’urgence pour lutter contre cette maladie. De son côté, le gouvernement a répondu que "les pouvoirs publics n’ont pas attendu le CESEC pour agir".

Publié le 12/11/2019 à 11:31 - Mise à jour le 12/11/2019 à 12:02
Lecture < 1 min.

Jeudi 8 novembre, le CESEC (Conseil économique, social, environnemental et culturel) a rendu son rapport sur le diabète en indiquant que le Pays devait prendre des mesures d’urgence pour lutter contre cette maladie. De son côté, le gouvernement a répondu que "les pouvoirs publics n’ont pas attendu le CESEC pour agir".

Lors du débat au Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) sur le diabète, Christophe Plée a estimé que “le combat doit commencer aujourd’hui” et que “maintenant c’est au gouvernement et aux représentants de l’Assemblée d’assumer leurs responsabilités”.

Le gouvernement et les élus de l’Assemblée n’ont pas attendu les recommandations du CESEC ni les propos comminatoires de Christophe Plée pour agir. C’est ainsi qu’un schéma de prévention et de promotion de la santé 2018-2022, qui complète les Orientations stratégiques 2016-2025 et le Schéma d’organisation sanitaire, a été adopté par l’Assemblée de la Polynésie française. Les stratégies d’actions préconisées ont commencé à être mises en œuvre sous l’autorité du ministère de la Santé. C’est ainsi qu’une taxe sur les produits sucrés destinée à alimenter un fonds de prévention a été mise en place. Dans le même temps, la liste des PPN a été revue dans une optique de prévention sanitaire.

Le gouvernement soutient par ailleurs de nombreuses initiatives, comme l’opération « Entreprise active pour la santé » pour promouvoir l’alimentation équilibrée et l’activité physique. Christophe Plée, qui montre sa pleine implication, devrait faire adhérer son entreprise à ce réseau et sans doute celle du vice-président de son organisation patronale.

Les associations sportives et d’éducation à la santé sont largement subventionnées, de même que l’agriculture biologique est grandement soutenue par les fonds publics.

Le rapport du CESEC est une bonne piqûre de rappel sur ces fléaux que constituent le diabète et l’obésité. Il convient de rappeler aussi que ce sont les comportements individuels qu’il s’agit de faire évoluer et que cela prendra de nombreuses années. Le gouvernement et les élus de l’Assemblée sont entièrement mobilisés pour lutter contre ces fléaux sanitaires.”

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

À Pirae, on travaille à améliorer les relations entre...

Identifier les problèmes de sécurité qui empoisonnent la vie des gens au quotidien et apporter des solutions concrètes, c'est l'objectif du groupement...

Un mérou de 160 kilos capturé en Floride avait...

On dirait un monstre tout droit sorti d'un film d'horreur : un mérou vieux de 50 ans, de taille humaine et d'un poids de 159 kilos, a été péché en Floride, devenant une des plus vieilles prises jamais attrapées.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X