lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Le non renouvellement de la délégation de service public de la FTR confirmé

Publié le

JUSTICE – La Cour administrative d’appel de Paris a rejeté, le 28 mai, la requête de la Fédération Tahitienne de Rugby (FTR) qui contestait le non renouvellement de sa délégation de service public. C’est sa concurrente, la Fédération polynésienne de rugby, qui en dispose aujourd’hui.

Publié le 06/06/2019 à 12:01 - Mise à jour le 25/06/2019 à 9:28
Lecture < 1 min.

JUSTICE – La Cour administrative d’appel de Paris a rejeté, le 28 mai, la requête de la Fédération Tahitienne de Rugby (FTR) qui contestait le non renouvellement de sa délégation de service public. C’est sa concurrente, la Fédération polynésienne de rugby, qui en dispose aujourd’hui.

Après avoir été déboutée par le tribunal administratif de Papeete, la FTR, devenue depuis Tahiti Rugby Union, avait fait appel estimant que la décision du ministre des Sports de ne pas renouveler ladite délégation était entachée d’irrégularité.

Mais la cour administrative d’appel a considéré que les arguments brandis par la FTR « ne permettent pas d’apprécier la réalité et la qualité des actions effectivement entreprises » et « d’offrir une vue d’ensemble » de « l‘activité passée et des perspectives d’action à venir ».

La juridiction a donc rejeté la demande de la Fédération Tahitienne de Rugby.

Sourceweb

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les associations de Mangareva face à la crise sanitaire

La crise de la Covid-19 impacte également les archipels éloignés. Depuis le début de la pandémie, quatre associations de Mangareva ont dû reporter voire annuler leurs projets. Des décisions désastreuses pour certaines associations, notamment sur le plan financier.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV