dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Cyril Tetuanui reste président de la communauté de communes Hava’i

Publié le

À Raiatea, le président de la communauté de communes Hava’i ne change pas : Cyril Tetuanui rempile pour un deuxième mandat. Une réélection qui n’a pas été du goût de tout le monde…

Publié le 31/07/2020 à 18:11 - Mise à jour le 01/08/2020 à 11:59
Lecture 2 minutes

À Raiatea, le président de la communauté de communes Hava’i ne change pas : Cyril Tetuanui rempile pour un deuxième mandat. Une réélection qui n’a pas été du goût de tout le monde…

C’est dans une ambiance quelque peu tendue, qu’a eu lieu le renouvellement de bureau de la communauté de communes Hava’i. Au cœur du problème, le siège de président. Certains auraient voulu qu’à chaque nouveau mandat soit élu un président différent. Mais à l’issue du dépouillement, le résultat a été sans appel : Cyril Tetuanui a été réélu.

« Le principe initial, c’était que l’on fasse tourner, que chaque commune prenne la présidence à chaque fois que les conseils municipaux sont renouvelés, ce qui n’a pas été le cas là » explique Woullingson Raufauore, maire de Maupiti.

Selon le principe d’adhésion à la communauté de communes, le maire de Huahine était supposé reprendre les rênes. Son désistement a joué en faveur du maire de Tumaraa. « C’est vrai que la présidence était prévue pour la commune de Huahine, mais le conseil municipal de Huahine a décidé de maintenir l’ancien président de la communauté de communes, donc il a proposé ma candidature à l’élection du président de la communauté de communes » déclare Cyril Tenuanui. 

Le candidat de Uturoa, Johann Roopinia, a lui obtenu obtient 11 voix. C’est insuffisant, mais l’équipe se dit prête à relever le défi et œuvrer pour faire avancer les projets. « Il faut aussi proposer d’autres choses. Il y a des points qui coincent, mais peut-être qu’ils n’ont pas eu le temps aussi. Mais on est là, nous, pour travailler ensemble. C’est une équipe. Maintenant, on voit qu’un monopole s’est installé, mais bon, c’est comme ça… » annonce l’adjoint au maire de Uturoa.

Dans les projets de cette nouvelle mandature : la construction d’un CET individuel pour chaque île des Raromatai, la construction du nouveau siège de la « Comcom » à Uturoa, ou encore la desserte maritime aux îles Sous-le-Vent.

REPORTAGERony Mou-Fat

infos coronavirus