jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Boxe : victoire du Boxing Club Uzès face à Taiarapu BC

Publié le

La première rencontre internationale organisée par le club Ah Min s’est tenue mardi soir à Vairao. Les boxeurs du club d’Uzès se sont imposés dans les trois combats opposés aux représentants du Taiarapu Boxing club. Le public de la Presqu’île ont pu assister a du beau spectacle.

Publié le 27/11/2019 à 13:40 - Mise à jour le 27/11/2019 à 15:15
Lecture 2 minutes

La première rencontre internationale organisée par le club Ah Min s’est tenue mardi soir à Vairao. Les boxeurs du club d’Uzès se sont imposés dans les trois combats opposés aux représentants du Taiarapu Boxing club. Le public de la Presqu’île ont pu assister a du beau spectacle.

Premier combat de cette rencontre internationale : Brandon Carrascosa face à Billy Tetuaroa vert en – 69 kg. D’entrée de jeu, le rythme est soutenu. Brandon donne une belle opposition à son adversaire. L’enfant du fenua, quant à lui, ne lâche rien jusqu’au bout des trois rounds, mais son manque d’expérience fera la différence. Brandon remporte le combat par décision des juges. « Le combat s’est bien passé. J’ai eu un très bon adversaire, et je le félicite. Il faut être deux pour faire un bon combat. J’ai mis en place la tactique du coach, et cela a marché. L’objectif, c’était de faire de la belle boxe, de se régaler, de ne pas chercher le KO, mais de s’amuser, de boxer, tout simplement » explique Brandon.

Ayoub Aabis (à gauche) et Boyd Pia (à droite) – Crédit photo : Tahiti Nui Télévision

Dans le deuxième combat, Boyd Pia affronte Ayoub Aabis, un adversaire plus grand qui a réussi à imposer son jeu dans les deux premiers rounds. C’est dans la dernière reprise que Boyd réussit par prendre le dessus en rentrant au corps à corps. Ce sera malheureusement trop tard pour faire pencher la décision des juges en sa faveur. « Ce qui a fait la différence, c’était la distance. Je n’ai pu la casser qu’au troisième round. Il était plus grand aussi. (…) Mais c’était une belle expérience. On fera encore de notre mieux la prochaine fois » confie Boyd Pia, le boxeur de 24 ans du Taiarapu BC.

Vaihei Maruhui (à gauche) et Yanis Hallad (à droite) – Crédit photo : Tahiti Nui Télévision

Le dernier combat oppose Yanis Hallal à Vaihei Maruhi. Après trois rounds disputés, c’est le représentant d’Uzès qui l’emporte aux points. Bilan de la soirée : un sans-faute pour le club métropolitain. « Le bilan est positif, même si ne c’était pas évident pour les jeunes. Ils sont arrivés stressés, le voyage est fatiguant, et le décalage horaire joue beaucoup sur la psychologie. Mais je suis satisfait de la rencontre ce soir. On a eu des opposants d’un bon niveau » déclare Salem Maarzi, le coach.

Rendez-vous ce vendredi pour la prochaine soirée avec trois combats amateurs entre Uzès et d’autres représentants tahitiens. En tête d’affiche, un combat professionnel entre Jesse Pereteai et Hicham Osmane, qui a décroché le titre de champion de France espoir samedi dernier.

REPORTAGEOriano Tefau

infos coronavirus

10:45 Edition spéciale Covid-19 : couvre-feu en Polynésie VOIR LE DIRECT
+