mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Vous avez plus de 16 ans ? Désignez votre médecin traitant

Publié le

CONSEIL DES MINISTRES - Le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant les modalités de désignation du médecin traitant.

Publié le 15/05/2019 à 14:52 - Mise à jour le 21/06/2019 à 11:25
Lecture 2 minutes

CONSEIL DES MINISTRES - Le Conseil des ministres a adopté un arrêté définissant les modalités de désignation du médecin traitant.

Tout assuré âgé de plus de 16 ans est dorénavant invité à désigner son médecin traitant à l’aide du formulaire remis lors de sa consultation, et ce dans un délai de 8 jours. Si ce délai n’est pas respecté, la prise en compte de la désignation du médecin traitant sera effective à compter de la date d’envoi ou de dépôt du formulaire auprès de l’organisme de gestion de l’assuré, explique le compte-rendu du conseil des ministres de ce mercredi. Il est possible de changer de médecin traitant à tout moment, en renouvelant cette formalité auprès du nouveau médecin traitant que le patient souhaite désigner.

Un deuxième arrêté vient encadrer les conditions de prise en charge par les régimes de protection sociale polynésiens des actes, prescriptions et prestations. Le médecin traitant, lorsqu’il est consulté, identifie le besoin médical et organise un parcours de soins coordonnés. Ce “parcours de soins coordonnés” correspond donc aux soins prescrits par le médecin traitant, ce qui garantit d’une part un suivi adapté à l’état de santé du patient par un médecin qui le connaît bien et d’autre part un meilleur remboursement. En effet, en cas de consultations ou de prescriptions effectuées en dehors du parcours de soins coordonnés, la somme restant à la charge du patient sera majorée de 20 % à partir du 1er janvier 2020.

Pour favoriser des stratégies de soins prenant en compte les données scientifiques et les besoins de maîtrise des dépenses de santé, la loi du Pays du 16 avril 2018 a prévu des “paniers de soins” pour certains besoins médicaux. Le troisième arrêté adopté en Conseil des ministres établit les premiers paniers de soins. Ils concernent le rhumatisme articulaire aigu, l’insuffisance coronarienne chronique stable, et l’hypertension artérielle essentielle de l’adulte. Les prescriptions prévues par ces paniers de soins sont prises en charge dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub