dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – L’ergothérapie ou des techniques pour mieux vivre le handicap

Publié le

HANDICAP - Dans les centres de la FRAT de Papeete et Punaauia, les ergothérapeutes sont les spécialistes de la réadaptation. Ils mettent en œuvre des techniques et du matériel pour améliorer le confort et l’autonomie des personnes en situation de handicap dans leur quotidien.

Publié le 30/05/2019 à 7:17 - Mise à jour le 20/06/2019 à 9:35
Lecture 2 minutes

HANDICAP - Dans les centres de la FRAT de Papeete et Punaauia, les ergothérapeutes sont les spécialistes de la réadaptation. Ils mettent en œuvre des techniques et du matériel pour améliorer le confort et l’autonomie des personnes en situation de handicap dans leur quotidien.

Dans cet atelier, Laura bricole et réadapte  des fauteuils roulant en cas de besoin. Ce corset siège moulé par un appareilleur manquait de confort. Pour réduire les frottements et ne pas immobiliser le fauteuil trop longtemps, l’ergothérapeute ajuste au mieux l’appareillage. « J’ai enlevé un peu de mousse et de plastique rigide car cela gênait la personne quand elle s’installait dans le fauteuil et ce n’était pas très confortable pour elle. », explique Laura Vallée, ergothérapeute.

Le champ d’intervention d’un ergothérapeute est très large. Il  évalue les capacités motrices, cognitives et mentales des personnes handicapées. Au cas par cas, Laura cherche par exemple des solutions pour faciliter le positionnement  sur un fauteuil. Elle intervient aussi dans l’accompagnement des gestes du quotidien, grâce à du matériel adapté.

Paul a des difficultés motrices au niveau des membres supérieurs. Pour les repas et pour être plus autonome, le jeune homme s’aide d’un appareil, sorte de tige montée sur pivot au bout de laquelle, un couvert est attaché. « Cet appareil, supplée le mouvement et absorbe les petits mouvements incontrôlés de ces membres supérieurs, sans qu’il ait besoin de contrôler visuellement où en est la cuillère par rapport à sa bouche. » Paul a appris au fil du temps à manier cet appareil du bout des doigts pour se nourrir.

Les ergothérapeutes de la FRAT apportent aussi leur expertise dans les établissements scolaires qui accueillent des élèves  en situation de handicap. Tamoera est en 3e au collège La Mennais. Dans ce cours d’art plastique, il a sa place attribuée. Son fauteuil roulant a été adapté pour être à la hauteur du mobilier existant

Atteint d’une hémiplégie, Tamoera suit des cours à horaire aménagé. Malgré une hypersensibilité dans les membres, il est volontaire et essaie au mieux de faire les exercices demandés par ses professeurs. Ici du bout des doigts il dessine. Tenir le crayon lui demande beaucoup d’effort. « Quand je fais du dessin, je me fatigue vite, j’ai des fourmis dans la main gauche, mais j’essaie de le faire au mieux pour faire mon travail. » explique t-il.

Avec son ergothérapeute, Tamoera a opté pour une tablette numérique. Un outil polyvalent qu’il a appris à manier de la main gauche alors qu’il était droitier.  A la rentrée prochaine, le collégien sera scolarisé à temps plein. Son objectif est d’obtenir son bac. De plus en plus autonome, il se déplacera seul depuis la FRAT jusqu’à son établissement scolaire.

infos coronavirus