dimanche 22 mai 2022
A VOIR

|

Prime d’installation aux militaires ultramarins en métropole : le décret en vigueur en juillet 2022

Publié le

Depuis 70 ans, les militaires originaires de Polynésie, Nouvelle-Calédonie, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon étaient les seuls ultramarins à ne pas bénéficier de prime d’installation en métropole. Cette injustice est aujourd’hui réparée : sous l’impulsion de la députée Nicole Sanquer, un décret permet aux militaires polynésiens de bénéficier de la prime d’installation à partir du 1er juillet 2022.

Publié le 27/10/2021 à 15:46 - Mise à jour le 28/04/2022 à 9:16
Lecture < 1 min.

Depuis 70 ans, les militaires originaires de Polynésie, Nouvelle-Calédonie, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon étaient les seuls ultramarins à ne pas bénéficier de prime d’installation en métropole. Cette injustice est aujourd’hui réparée : sous l’impulsion de la députée Nicole Sanquer, un décret permet aux militaires polynésiens de bénéficier de la prime d’installation à partir du 1er juillet 2022.

Mise à jour du 25 avril 2022
L’entrée en vigueur du décret fixée au 1er juillet 2022
Le décret élargissant l’attribution d’une indemnité d’installation en métropole aux militaires polynésiens a été publié le 25 avril 2022. Les militaires de Mayotte et de Saint-Pierre et Miquelon qui s’installent dans l’Hexagone pourront également bénéficier de cette aide. Le texte entrera en vigueur le 1er juillet 2022.

La ministre des Armées annonce un décret pour janvier 2022, ont révélé nos confrères de Tahiti infos. Jusqu’à présent, cette aide était versée aux seuls militaires de profession originaires de Guadeloupe, de la Guyane française, de la Martinique et de la Réunion.

Lire aussi : Des députés déposent une proposition de loi pour “défendre les intérêts des fonctionnaires et militaires ultramarins”

La députée de Polynésie française Nicole Sanquer a souvent interpellé le gouvernement à ce sujet lors des débats à l’Assemblée nationale.

Les militaires ultramarins servant en métropole bénéficient, lors de leur première affectation, d’une prime d’installation égale à neuf mois d’émoluments, et assortie, le cas échéant, de majorations familiales.

Chaque année, l’Armée recrute environ 600 jeunes hommes et femmes du Pacifique. Elle ne cesse de parcourir les îles pour en sensibiliser le plus possible. Avec la Nouvelle-Calédonie, l’effectif pourrait atteindre jusqu’à 900 recrutés.

infos coronavirus