samedi 24 septembre 2022
A VOIR

|

L’Adie veut tripler le nombre de ses bénévoles

Publié le

L'innovation sociale, c'est tout l'objet des hackathons organisés par Big Bloom, initiative internationale. Le premier de Polynésie a eu lieu les 30 et 31 mars en faveur de l'Adie. Le projet vainqueur sera mis en place en septembre. Il doit permettre de recruter des bénévoles pour accompagner les micro-entrepreneurs du fenua.

Publié le 06/04/2022 à 15:06 - Mise à jour le 06/04/2022 à 15:10
Lecture 2 minutes

L'innovation sociale, c'est tout l'objet des hackathons organisés par Big Bloom, initiative internationale. Le premier de Polynésie a eu lieu les 30 et 31 mars en faveur de l'Adie. Le projet vainqueur sera mis en place en septembre. Il doit permettre de recruter des bénévoles pour accompagner les micro-entrepreneurs du fenua.

Attirer de nouveaux bénévoles au sein de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) : c’était le défi à relever pour la trentaine de participants au hackathon, sorte de brainstorming géant, qui s’est déroulé les 30 et 31 mars dernier.

Le rôle de ces bénévoles sera d’accompagner les entrepreneurs par des formations, du coaching, à Tahiti mais aussi dans les îles. L’Adie a d’ailleurs renouvelé son partenariat avec Air Tahiti pour soutenir les micro-entrepreneurs des archipels éloignés.

Crédit : Big Bloom

Le 31 mars, l’équipe gagnante du hackathon organisé par Big Bloom a proposé une campagne avec pour slogan “Aide, l’Adie, deviens bénévole“. “Ils ont ciblé sur une campagne sur une journée et qui serait déployée sur l’ensemble de la Polynésie française, sur 17 îles. L’idée c’est vraiment de faire une opération coup de poing“, explique la directrice de l’Adie Wendy Mou Kui. Le projet sera bel et bien mis en place. La date du 1er septembre a été retenue.

Lire aussi : Un hackathon pour booster les innovations sociales en Polynésie

Ce premier hackathon de Big Bloom en Polynésie aura permis de rassembler les acteurs économiques, acteurs publiques du fenua et de créer une dynamique de groupe. Parmi les membres de l’équipe gagnante, des représentants de la Banque de Tahiti, Prism, la DGAE, Air France ou encore des sociétés privées.
Pour Wendy Mou Kui, l’expérience a été plus que bénéfique : “Ça permet de nous ouvrir nous (associations, NDLR) à des idées innovantes. (…) Cela permet d’accéder à une autre manière de consolider les projets.”

Lire aussi : L’Adie a aidé plus de 1900 personnes à se lancer dans l’entrepreneuriat en 2021

Une vingtaine de bénévoles travaillent actuellement au côté de l’Adie. Mais l’association espère voir tripler ce nombre d’ici l’année prochaine. Pour cause : “la Polynésie est vaste” lance Wendy.

L’Adie est à ce jour présente dans les 5 archipels avec 12 agences. En 2021, l’association a permis à 1964 personnes de se lancer dans l’entrepreneuriat.

De son côté, l’organisatrice du hackathon Big Bloom, Karine Leflanchec, espère renouveler l’opération en Polynésie au moins deux fois par an, à chaque fois en faveur d’une association différente.

infos coronavirus