jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : extension de la liste des professionnels pouvant vacciner

Publié le

Vétérinaires, sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, diététiciens, opticiens-lunetiers ou encore les orthophonistes, vont pouvoir vacciner contre la Covid-19.

Publié le 26/08/2021 à 10:58 - Mise à jour le 26/08/2021 à 11:52
Lecture 2 minutes

Vétérinaires, sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, diététiciens, opticiens-lunetiers ou encore les orthophonistes, vont pouvoir vacciner contre la Covid-19.

L’arrêté du Conseil des ministres du 29 décembre 2020 encadre les modalités de réalisation de la campagne vaccinale contre la Covid-19, notamment les professionnels pouvant réaliser la vaccination. Les médecins, les sages-femmes, les pharmaciens et les infirmiers étaient, jusqu’à présent, les seuls professionnels de santé cités pour pouvoir participer à la campagne de vaccination contre la Covid-19. 

Suite à la loi du pays n° 2021-37 du 23 août 2021 relative à la vaccination obligatoire dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19, une partie importante de la population va être soumise à obligation vaccinale contre la Covid-19 dans le délai qui lui a été imparti soit 2 mois.

Afin de pouvoir répondre aux demandes qui vont découler de cette obligation vaccinale, le Pays doit se doter des moyens pour répondre à la demande. Des vaccinodromes sont organisés à cet effet avec des horaires élargies. Il convient de disposer de suffisamment de personnel pour vacciner la population attendue.

Il a été décidé d’ajouter la possibilité pour les professionnels suivants, formés si besoin par la direction de la santé à l’acte, de pouvoir vacciner : vétérinaire, sapeur-pompier professionnel ou volontaire, manipulateur d’électroradiologie médicale technicien de laboratoire, préparateurs en pharmacie, détenteurs de la formation premiers secours en équipe de niveau 2 (PSE2),  physiciens médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture diplômés d’État, ambulanciers, masseurs kinésithérapeutes, pédicures podologues, ergothérapeutes diplômés d’État, psychomotriciens diplômés d’État, orthophonistes, orthoptistes, audioprothésistes diplômés d’Etat, diététiciens, opticiens-lunetiers, orthoprothésistes, podo-orthésistes, ocularistes, épithésistes et orthopédistes-orthésistes, assistants dentaires et les étudiants en santé suivants : étudiants à partir du deuxième cycle des formations en médecine, en pharmacie et en maïeutique ; étudiants en soins infirmiers ayant validé à minima leur première année de formation ; étudiants de deuxième et troisième cycles en odontologie,  étudiants à partir du premier cycle de la formation en médecine et en maïeutique à partir de la deuxième année ayant effectué leur stage infirmier ; étudiants en masso-kinésithérapie ayant à minima validé leur deuxième année de formation.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
– Délégation au développement des communes : subventions aux municipalités
– Développement de la filière bois locale : exploitation du pin des Caraïbes
État d’avancement du projet SWAC du Centre hospitalier de Polynésie française
– Projet de loi du Pays portant création de la réglementation énergétique des bâtiments
Maintien du paiement des indemnités des stagiaires
– Subventions à l’IJSPF et en faveur d’associations sportives
– Subventions en faveur du Centre hospitalier de Polynésie française
Utilisation des tests de dépistage
Rangiroa : zone d’interdiction de mouillage pour préserver la biodiversité de la passe d’Avatoru
Mise en application de l’obligation vaccinale contre la Covid-19
– Subvention de fonctionnement en faveur de l’Association des résidents du campus (ARC) pour financer l’organisation du projet intitulé “Mois du patrimoine”
– Subvention de fonctionnement en faveur de l’Association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI)
– Autorisation d’exploitation d’une carrière d’agrégats pour la société Tahiti Agrégats

infos coronavirus