jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : modification de l’utilisation des tests de dépistage

Publié le

Afin de soulager le personnel infirmier, il sera désormais possible de se tester soi-même contre la Covid-19 sous la supervision d’un personnel formé et encadré par un professionnel de santé.

Publié le 26/08/2021 à 11:14 - Mise à jour le 26/08/2021 à 11:37
Lecture 2 minutes

Afin de soulager le personnel infirmier, il sera désormais possible de se tester soi-même contre la Covid-19 sous la supervision d’un personnel formé et encadré par un professionnel de santé.

Un arrêté du Conseil des ministres du 7 octobre 2020 fixe l’utilisation de tests virologiques de dépistage rapide du SARS-CoV-2 (virus de la Covid-19).

Compte tenu du contexte épidémique actuel et de la nécessité de redéployer le plus possible de professionnels de santé vers la prise en charge des soins et la vaccination contre la Covid-19, il a été proposé de faire évoluer le schéma de dépistage de la population, qui est dans son modèle actuel, extrêmement consommateur en personnels infirmiers.

Le schéma s’appuiera désormais sur un auto-prélèvement réalisé par le patient sous supervision d’un personnel formé et encadré par un professionnel de santé. Il permettra un rendu de résultat au patient.

La modification faite porte également sur le fait d’étendre le dispositif de réalisation d’autotest en officine de pharmacie à l’Institut Louis Malardé sur son site de dépistage de l’aéroport pour permettre la remise d’attestation de voyage dans le cadre du pass sanitaire vers les îles.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
– Délégation au développement des communes : subventions aux municipalités
– Développement de la filière bois locale : exploitation du pin des Caraïbes
État d’avancement du projet SWAC du Centre hospitalier de Polynésie française
– Projet de loi du Pays portant création de la réglementation énergétique des bâtiments
Maintien du paiement des indemnités des stagiaires
– Subventions à l’IJSPF et en faveur d’associations sportives
– Subventions en faveur du Centre hospitalier de Polynésie française
Extension de la liste des professionnels pouvant vacciner
Rangiroa : zone d’interdiction de mouillage pour préserver la biodiversité de la passe d’Avatoru
Mise en application de l’obligation vaccinale contre la Covid-19
– Subvention de fonctionnement en faveur de l’Association des résidents du campus (ARC) pour financer l’organisation du projet intitulé “Mois du patrimoine”
– Subvention de fonctionnement en faveur de l’Association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI)
– Autorisation d’exploitation d’une carrière d’agrégats pour la société Tahiti Agrégats

infos coronavirus