mardi 5 juillet 2022
A VOIR

|

Législatives : Nuihau Laurey, candidat A Here Ia Porinetia dans la troisième circonscription

Publié le

L’ancien sénateur Nuihau Laurey se présente aux législatives dans la troisième circonscription. Il fait partie des trois candidats du groupe A Here Ia Porinetia. Le parti souhaite, s’il siège à l’Assemblée nationale, réformer le système politique local.

Publié le 28/05/2022 à 9:01 - Mise à jour le 29/05/2022 à 10:45
Lecture 2 minutes

L’ancien sénateur Nuihau Laurey se présente aux législatives dans la troisième circonscription. Il fait partie des trois candidats du groupe A Here Ia Porinetia. Le parti souhaite, s’il siège à l’Assemblée nationale, réformer le système politique local.

Jeudi dernier, les militants du parti A Here Ia Porinetia ont répondu présent pour une tournée dans le quartier Tavararo à Faa’a. Nuihau Laurey se présente dans la troisième circonscription aux côtés de Nicole Sanquer dans la première et Félix Tokoragi dans la deuxième. Il souhaite le changement pour le fenua : “Il y a un système politique qui est fait d’abus, de dérives, que les citoyens contestent de plus en plus aujourd’hui. On voit le faible taux de participation aux élections. Nous disons qu’il faut absolument changer ce système politique. Et ce changement ne peut se mettre en œuvre qu’à l’Assemblée nationale puisque c’est là que la loi électorale peut être modifiée, c’est là que le statut peut être modifié, dans le sens d’une limitation à deux des mandats pour tous les élus de ce pays et éviter que les mêmes restent au pouvoir trop longtemps. Et dans le sens d’une réduction du nombre de représentants à l’Assemblée pour faire des économies et faire en sorte que ce lieu redevienne le lieu de la démocratie dans notre pays. Pour nous, il faut changer ce système et faire en sorte qu’on soit dans une vraie démocratie participative, que les citoyens soient associés aux grandes prises de décisions. C’est pour cela que nous souhaitons que le référendum local soit généralisé sur les grandes questions de fiscalité, de réformes”.

Le groupe A Here ia Porinetia prône donc le changement du système politique local. Pour cela, il multiplie les actions sur le terrain. Mais pas facile dans ce quartier de Faa’a majoritairement indépendantiste : “On essaie de convaincre la population à changer de système politique. C’est un message parfois difficile à faire passer. Il faut essayer de proposer des changements progressifs”.

Lors de l’élection présidentielle, le trio A Here ia Porinetia avait parrainé trois candidats différents. En cas de victoire, il espère engager cette réforme du système politique polynésien. Le parti n’a pas encore déterminé le groupe dans lequel il siègerait si l’un de ses candidats est élu. Il attend de connaître la nouvelle répartition des forces à l’Assemblée nationale.

infos coronavirus