dimanche 12 juillet 2020
A VOIR

|

La CCISM recense les alternatives au plastique à usage unique

Publié le

En prévision de la la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) la CCISM lance un recensement des alternatives aux emballages et couverts en plastique à usage unique, existantes en Polynésie française et proposées par les entreprises locales.

Publié le 13/09/2019 à 11:10 - Mise à jour le 13/09/2019 à 11:21
Lecture < 1 min.

En prévision de la la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) la CCISM lance un recensement des alternatives aux emballages et couverts en plastique à usage unique, existantes en Polynésie française et proposées par les entreprises locales.

La CCISM lance un recensement. L’objectif : mettre en lumière les alternatives au plastique à usage unique pendant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) qui se tiendra du 16 au 24 novembre en Polynésie.  

Les entreprises proposant des alternatives aux emballages et couverts en plastique à usage unique sont invitées à déposer leur dossier de présentation auprès de la CCISM pour faire connaître leurs produits.

Les critères

Les dossiers de présentation sont à envoyer avant le vendredi 27 septembre à 12 heures, par mail à [email protected] ou à déposer à la Cellule QHSE de la CCISM au 41 rue du Dr Cassiau à Papeete, les dossiers devront inclure :

> la fiche descriptive à télécharger sur http://www.ccism.pf/
> une ou plusieurs photographies du ou des produit(s) proposé(s), ainsi que leur descriptif détaillé mettant notamment en avant en quoi ils sont une alternative durable au plastique à usage unique
> tout autre document utile permettant une présentation de l’entreprise, de son activité, de ses produits/services, et sa démarche de développement durable globale.

Les produits proposés par les entreprises participantes (inscrites au registre du commerce et ressortissantes de la CCISM) doivent respecter les critères suivants :
> Être une alternative aux emballages et couverts en plastique à usage unique :
– Alternative aux sacs plastique à usage unique,
– Alternative aux barquettes en plastique,
– Alternative au papier alimentaire/cellophane
– Alternative aux couverts en plastique à usage unique : assiettes, couteaux, fourchettes, cuillères
– Alternative aux verres et pailles en plastique à usage unique
> Être présents sur le marché polynésien

Contact : Orama RICHAUD, Conseillère QHSE  – [email protected] – 40 47 27 72

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Affaire Nivière : les derniers suspects du trafic d’ice...

Les quatre derniers suspects dans un vaste réseau de trafic d’ice ont été jugés cet après-midi en comparution immédiate, au palais de justice. Un trafic organisé par le dénommé John Nivière dit "John John", déjà condamné à 7 ans de prison ferme.

Foncier : les modalités de cession de terres au...

Le ministre de l’Économie verte, ministre en charge des affaires foncières, Tearii Alpha, a convié le président Edouard Fritch à ouvrir, lundi, la matinée de présentation de la mesure de restitution des terres de Rurutu et de Rimatara pour les familles pouvant prétendre à disposer de droits fonciers dans ces deux îles. Cette réunion, qui a rassemblé plus de 400 personnes, s’est tenue dans un des amphithéâtres de l’Université de la Polynésie française, à Punaauia.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV