dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

Le ministère de la Culture lance 10 actions pour un Fenua en mouvement

Publié le

Dans une perspective de relance et de reprise d’activités, le ministère de la Culture, de l’Environnement, en charge de la Jeunesse, des Sports et de l’Artisanat a développé un programme intitulé Fenua en mouvement. Il s’agit d’un programme d’actions garantes de vecteur social, qui renouent le lien entre la population polynésienne et les acteurs de la culture, du sport, de la jeunesse et de l’artisanat.

Publié le 03/03/2021 à 16:54 - Mise à jour le 03/03/2021 à 16:55
Lecture 2 minutes

Dans une perspective de relance et de reprise d’activités, le ministère de la Culture, de l’Environnement, en charge de la Jeunesse, des Sports et de l’Artisanat a développé un programme intitulé Fenua en mouvement. Il s’agit d’un programme d’actions garantes de vecteur social, qui renouent le lien entre la population polynésienne et les acteurs de la culture, du sport, de la jeunesse et de l’artisanat.

Avec comme point d’orgue les festivités du Tahiti Ti’a Mai célébrant les 140 ans d’existence du Heiva (autrefois appelé Tiurai), l’objectif est de rythmer et jalonner le quotidien de notre fenua d’ici au mois de juillet, en mettant à l’honneur les acteurs de la résilience durement impactés par les différentes restrictions sanitaires.

Chacune des 10 actions qui constituent ce programme est déclinée sous forme d’opérations de proximité visant à offrir à la population une programmation éclectique et riche afin de surpasser l’impact psychologique et social engendré par la crise sanitaire qui frappe notre pays depuis un an.

L’ensemble de ces 10 actions sera développé en concertation directe avec les acteurs de terrain tout en veillant au plus strict respect des mesures sanitaires préconisées dans la lutte contre la propagation de la covid-19. Dans le détail, il s’agit de :

  1. Tahiti ti’a mai (spectacle vivant) : le monde du ‘ori tahiti se mobilise pour faire de l’année 2021 une année de résilience, de renouveau ;
  2. Tahiti ti’a mai (arts plastiques) : le Musée de Tahiti et des îles et les lieux historiques du Heiva nous invitent à redécouvrir l’histoire du plus ancien festival du Pacifique ;
  3. Culture à l’affiche : les arts de la scène sont mis à l’honneur grâce à une programmation exceptionnelle de Te Fare Tauhiti Nui et TNTV ;
  4. Artisanat sans limites : l’artisanat se réinvente et s’adapte pour renouer le lien entre les créateurs et la population locale ;
  5. Savoir-faire en transmission : l’artisanat à l’heure de la transmission des savoir-faire cherche à ancrer la jeunesse locale dans sa culture ;
  6. Artistes solidaires : les artistes plasticiens vont à la rencontre des publics empêchés et créent des œuvres collaboratives ;
  7. Productions de la résilience : organisation d’une exposition des artistes solidaires ;
  8. Découvre ma salle de sport au son des to’ere : création d’une séance sportive au son des percussions traditionnelles ;
  9. Fais du sport, prends ta licence ! : campagne de communication pour inciter à la pratique sportive encadrée ;
  10. Challenges Taure’a : opérations de proximité à destination des jeunes publics par le jeu et la transmission des valeurs.

Les autres sujets au conseil des ministres :

– Rapport annuel d’exécution de la coopération Union Européenne – Polynésie française
– Stratégie polynésienne de participation aux organisations régionales de gestion des pêches (ORGP)
– Développement de la filière bois locale : loi du Pays relative à l’exploitation forestière de propriétés privées plantées en pin des Caraïbes
– Dispositif de soutien à l’activité des croisiéristes: fixation du montant de la taxe pour le développement de la croisière 2021 à 50 Fcfp par escale touristique
– Reconduction du dispositif d’exonération de la taxe de mise en circulation pour les véhicules neufs destinés aux îles autres que Tahiti et Moorea
– Modification de l’arrêté d’application des conditions d’octroi de la licence de transport aérien
– Lancement de la version trilingue de l’application Reo
– Modification de l’arrêté relatif aux mesures d’entrée et de surveillance sanitaire des arrivants en Polynésie française
– Mise en œuvre du don de jours de congé dans l’administration
– Création du premier Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) en Polynésie française et mise en place d’une convention de partenariat avec l’AEIS

Rédigé par

infos coronavirus