jeudi 9 décembre 2021
A VOIR

|

Va’a : les compétitions reprennent enfin !

Publié le

Les compétitions de va'a vont enfin reprendre avec toutefois une condition stricte : le respect des gestes barrière. Alfred Mata, le directeur des compétitions de la Fédération tahitienne de va'a, était notre invité en plateau, mercredi soir, pour en parler.

Publié le 25/02/2021 à 10:49 - Mise à jour le 25/02/2021 à 10:49
Lecture < 1 min.

Les compétitions de va'a vont enfin reprendre avec toutefois une condition stricte : le respect des gestes barrière. Alfred Mata, le directeur des compétitions de la Fédération tahitienne de va'a, était notre invité en plateau, mercredi soir, pour en parler.

Les compétitions de va’a vont reprendre ce week-end avec la Taaroa Race en V1. Le départ sera donné sur le plan d’eau du parc Vairai. En V6, rendez-vous le 27 mars, toujours au parc Vairai. Cette course est pour le moment maintenue, sauf s’il y a des changements liés à la Covid-19. Le calendrier des courses pour cette année est plus ou moins bouclé.

Alfred Mata, le va’a va enfin pouvoir reprendre…
“Oui, nous sommes très heureux avec tous les clubs qui ont participé à l’assemblée générale de la fédération, qui ont validé justement tout le calendrier qui est assez important.”

Quelles sont les courses maintenues ?
“Toutes les courses ont été maintenues. On parle de la Taaroa Race qui ouvre la saison ce week-end. Mais il faut savoir que le Te Aito, le Heiva et tout le reste avec la Hawaiki Nui, nous les avons maintenues. Après il faut voir bien sûr l’évolution de la situation.”

La Tahiti Nui Va’a aussi sera maintenue ?
“La Tahiti Nui Va’a a déjà été déclarée annulée pour cette année.”

Comment et qui doit organiser les gestes barrières lors des compétitions ?
“Chaque organisateur. Et nous, la fédération, exigeons et rappelons à tous les organisateurs de veiller à la mise en place du protocole par rapport à ces gestes barrières. Nous avons des règles qui ont été mises en place : les gels, les masques et un nombre de personnes à respecter sur terre. Sur l’eau nous n’avons pas ce problème.”

infos coronavirus