A VOIR

|

La nouvelle génération montante de nageurs du fenua

Publié le

Le mois dernier, 11 espoirs de la natation polynésienne ont disputé les championnats de France jeunes et juniors. La délégation a ramené 11 médailles dont 3 en or. Nos jeunes nageurs ont vécu une expérience enrichissante entre les compétitions et leurs préparations à l’INSEP. Retour sur leurs performances.

Publié le 24/01/2022 à 10:36 - Mise à jour le 24/01/2022 à 10:36
Lecture < 1 min.

Le mois dernier, 11 espoirs de la natation polynésienne ont disputé les championnats de France jeunes et juniors. La délégation a ramené 11 médailles dont 3 en or. Nos jeunes nageurs ont vécu une expérience enrichissante entre les compétitions et leurs préparations à l’INSEP. Retour sur leurs performances.


Cette génération de nageurs a fait sensation aux championnats de France juniors et jeunes. Bilan de leurs prestations : 11 médailles, 2 records de Polynésie en bassin de 25 mètres et 31 performances régionales. Des résultats qui reflètent une constance sur l’année. “Sur 4 championnats, on a eu 4 podiums avec 4 nageurs différents. On a des médailles, et en plus, ce sont plusieurs nageurs qui réalisent des hauts niveaux de performance nationale. Ce sont encore des niveaux par catégorie, mais si on continue comme ça, et avec les nageurs qui vont vieillir, normalement d’ici 2 à 3 ans, on va avoir une natation polynésienne qui aura bien progressé” indique Sylvain Roux, directeur technique de la fédération tahitienne de natation (FTN).

En marge de la compétition en métrople, les athlètes ont pu visiter l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP). Et ils se sont entrainés avec des athlètes de haut niveau. C’est ensuite dans les bassins de Rennes et de Massy que nos nageurs se sont illustrés. Deotille Videau a décroché 2 médailles d’or et une d’argent. Teherearii Oopa a quant à lui totalisé 5 podiums avec une médaille d’or, deux d’argent et deux de bronze. Le jeune prodige de I Mua remporte aussi le trophée national des 4 nages sur l’ensemble de la saison. Enfin, Heimaruiti Bonnard s’est offert deux médailles de bronze.

La nouvelle génération est donc en constante progression, ce qui est de bon augure pour les prochains jeux du Pacifique aux îles Salomon en 2023, sans oublier ceux de 2027 qui auront lieu à Tahiti