mardi 30 novembre 2021
A VOIR

|

Championnats de France d’athlétisme : 1 médaille et de l’expérience pour nos jeunes polynésiens

Publié le

Quinze athlètes cadets et juniors ont passé deux semaines d'entraînements intensifs en métropole, à Nogent-sur-Oise, avant de disputer les championnats de France d'athlétisme. La lanceuse de poids Loveleina Wong Sang y a décroché la médaille de bronze.

Publié le 14/07/2021 à 12:09 - Mise à jour le 15/07/2021 à 16:31
Lecture < 1 min.

Quinze athlètes cadets et juniors ont passé deux semaines d'entraînements intensifs en métropole, à Nogent-sur-Oise, avant de disputer les championnats de France d'athlétisme. La lanceuse de poids Loveleina Wong Sang y a décroché la médaille de bronze.

Emmagasiner de l’expérience pour les Jeux du Pacifique 2023, à Salomon. C’était le but de Tumatai Dauphin, coach de lancer et responsable de délégation. Une expérience de haut niveau qui manque à Tahiti, en relais par exemple. Les cadets ont donc suivi un programme intensif, à raison de deux entraînements par jour. Encore un peu juste pour tutoyer le très haut niveau.

“Dans les courses, nos athlètes peuvent s’illustrer en Nouvelle-Zélande, mais en France le niveau est encore trop haut”, explique Tumatai Dauphin. “Au lancer au contraire, les Néo-Zélandais sont très performants et on a plus de chances en métropole”.

Et effectivement, c’est en lancer de poids que la délégation décroche une médaille, avec Loveleina Wong Sang. Un peu déçue de ne pas avoir atteint les 14 mètres, elle se satisfait tout de même de cette médaille de bronze. “Je sais que je pouvais atteindre les 14 mètres. Je sais que je pouvais aller chercher la première qui était à 14 mètres. Donc un tout petit regret au niveau de ça mais sinon je suis contente quand même de la performance. j’aimerai bien faire les Championnats de France Elite, sinon l’année prochaine si on peut les France espoir, et surtout les Jeux du Pacifique parce qu’aux JO le niveau est très élevé.”

L’autre belle performance vient de Marine Del Grazia. La perchiste s’est qualifiée pour la finale où elle décroche une belle septième place.

A noter la présence, parmi les coureurs de relais, du major du bac François Belia. Un jeune homme décidément très complet !

infos coronavirus