vendredi 23 octobre 2020
A VOIR

|

Une coupe pour un sourire : quand les SDF de Papeete se font coiffer

Publié le

Durant une journée, les sans-abris de la capitale ont bénéficié d’une séance de coiffure entièrement gratuite dispensée par 6 coiffeuses professionnelles, dans le cadre de leur action caritative nommée, "une coupe pour un sourire". L’objectif de l’opération : que ces démunis retrouvent le temps d’une journée, une part de leur dignité ainsi que le sourire.

Publié le 04/11/2019 à 17:47 - Mise à jour le 05/11/2019 à 16:41
Lecture 2 minutes

Durant une journée, les sans-abris de la capitale ont bénéficié d’une séance de coiffure entièrement gratuite dispensée par 6 coiffeuses professionnelles, dans le cadre de leur action caritative nommée, "une coupe pour un sourire". L’objectif de l’opération : que ces démunis retrouvent le temps d’une journée, une part de leur dignité ainsi que le sourire.

Coup de ciseaux, brushing ou encore coupe tendance, les clients du jour n’ont pas eu à prendre de rendez-vous puisque le salon, installé en face de la cathédrale de Papeete, leur est entièrement dédié pour la journée. C’est l’occasion pour la plupart de profiter d’une petite pause, dans un quotidien qui peut s’avérer des plus difficiles.

« Quand on se coiffe, notre dignité revient un peu. C’est la deuxième fois que je participe à l’opération. C’est très gentil de leur part parce que personne d’autre ne va venir nous aider à nous faire belles » confie Tepua Tamata, déléguée des sans-abris de Papeete. « Cela va faire plus d’an que je ne me suis pas coiffée. C’est carrément top ! » ajoute Lindsay Agnes, bénéficiaire d’ »Une coupe pour un sourire ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La première opération avait réuni 25 professionnels de la coiffure, ce qui avait permis à une centaine de démunis de la capitale de se faire coiffer. Cette année, les coiffeurs sont moins nombreux et cette action ne rencontre pas le même succès, mais l’objectif reste le même.

« On est que 6 cette année, et il y a un peu moins de SDF aussi. Le but, c’est qu’ils soient tous beaux pour les fêtes » nous dit Poema Make, coiffeuse professionnelle. « Tout est parti d’une vidéo de quelqu’un qui faisait ça en métropole : qui coiffait les sans-abris sur ses heures de repos. Et une coiffeuse d’ici, Maite, a partagé cette vidéo et nous a identifié dessus, et on a toutes répondues présentes » explique Aremiti Heriteau, coiffeuse professionnelle. « Le fait de voir des sans-abris avec le sourire, cela nous fait du bien. On rigole avec eux, on s’amuse… » dit encore Raumata Taurai, coiffeuse professionnelle.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Une coupe pour un sourire » n’aurait pas vu le jour sans la participation du père Christophe qui prend à sa charge la partie logistique. Pour la suite, le collectif ambitionne de faire de cette action caritative un rendez-vous annuel.

infos coronavirus