vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Une barge perd une partie de sa cargaison : pas de pollution constatée à Fangatau

Publié le

Suite à la chute en mer de cubitainers et de fûts de carburants à Fangatau lors des opérations de débarquement du Saint-Xavier Maris-Stella III, la direction polynésienne des Affaires maritimes souhaite apporter quelques précisions.

Publié le 13/11/2019 à 16:23 - Mise à jour le 13/11/2019 à 16:39
Lecture 2 minutes

Suite à la chute en mer de cubitainers et de fûts de carburants à Fangatau lors des opérations de débarquement du Saint-Xavier Maris-Stella III, la direction polynésienne des Affaires maritimes souhaite apporter quelques précisions.

A la suite d’une forte houle, la barge du navire Saint-Xavier Maris-Stella 3, qui effectuait des opérations de déchargement, a perdu une partie de sa cargaison constituée de fûts de carburants. La direction polynésienne des Affaires maritimes (DPAM) qui est tenue informée par l’armateur, tient à apporter les précisions suivantes.

L’armateur du Saint-Xavier Maris-Stella 3 confirme que l’ensemble des cubitainers de kérosène qui sont tombés à la mer ont été remontés à la surface sur le quai de Fangatau. Ces cubitainers seront rapatriés sur Tahiti chez le pétrolier à la demande de la compagnie Air Tahiti pour des raisons de sécurité et de conformité. Il n’y a pas eu de signe ou d’apparence de pollution dans la darse de Fangatau, assure la direction des Affaire maritimes dans un communiqué. Selon l’armateur qui a procédé aux opérations de récupération, il y a eu effectivement une odeur de kérosène dont la provenance pourrait être attribuée au clapet qui a reçu un choc mais qui n’a montré aucune fuite de carburant.

Des fûts de carburant était également présents sur la barge et sont également tombés à la mer. Tous à l’exception de deux fûts de kérosène ont été repêchés et remis sur le quai. Ils seront de même rapatriés sur Tahiti et ne présentent aucune fuite de carburant.

Les deux fûts de kérosène restant sont encore en recherche par les membres de l’équipage tout le long de l’atoll avec le concours volontaire de quelques habitants de l’atoll en voiture. Aucune présence de pollution n’a été constatée pour le moment, tandis que les recherches des deux derniers fûts manquants continuent.

Cet incident aura un impact sur les rotations du navire vers Fangatau et les autres îles qu’il devait toucher à l’occasion de ce périple. Vous trouverez toutes les précisions utiles sur le site internet de la DPAM (www.maritime.gov.pf). La DPAM recommande également la prudence à tout navire circulant dans la zone de Fangatau et les invite à signaler aux autorités la présence éventuelle et si possible la position des fûts s’ils étaient repérés.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Taputapuatea : le projet d’une ferme pilote bio d’un...

Sur les 25 dossiers polynésiens soumis au projet "PROTEGE", 7 ont été retenus. Parmi eux, la ferme pilote bio de Mathieu Boucher, située à Raiatea. Son objectif est d’améliorer les connaissances techniques en matière d’agriculture biologique pour créer un modèle de ferme exploitable individuellement.

Vaimalama Chaves dans Danse avec les stars ?

Distanciation sociale, interdiction de rassemblements... la crise du covid-19 a perturbé la réalisation de plusieurs émissions de télévision.

Tubuai : l’otarie retrouvée faible et amaigrie, a été...

L'otarie très jeune, a été recueillie faible, déshydratée et très amaigrie. L'animal présentait une blessure sur chaque oeil. Il s'agit d'un mâle...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV