jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Un black-out de 5 jours à Rimatara

Publié le

Après un week-end plongé dans le noir, Rimatara retrouve la lumière. Depuis jeudi, l’île des Australes rencontrait des problèmes de distribution électrique ; en cause : un "gardy", un disjoncteur défaillant. Du personnel supplémentaire a été dépêché sur l’île afin de régler le problème.

Publié le 24/08/2022 à 16:17 - Mise à jour le 24/08/2022 à 16:46
Lecture 2 minutes

Après un week-end plongé dans le noir, Rimatara retrouve la lumière. Depuis jeudi, l’île des Australes rencontrait des problèmes de distribution électrique ; en cause : un "gardy", un disjoncteur défaillant. Du personnel supplémentaire a été dépêché sur l’île afin de régler le problème.

Le week-end dernier, Rimatara était plongée dans le noir. Impossible pour les équipes de l’île de repérer l’origine de cette panne. Un technicien d’EDT a dû intervenir dans un premier temps, puis une équipe supplémentaire est arrivée le dimanche. C’est finalement lundi soir que le courant est revenu, mais uniquement pour une partie de la population. “On a pu rétablir l’électricité dans les maisons, mais pas toutes. Il manquait, je pense, une dizaine de maison sur lesquelles on a pas pu distribuer de l’électricité, tout simplement parce que la source de nos problèmes c’est par rapport à un ‘Gardy’ qui alimente ce quartier, qui a fait défaut. Ce qui fait que le groupe ne tient pas, il disjoncte à chaque fois, c’est pour ça qu’on n’a pas pris le risque de les alimenter” explique Artigas Hatitio, maire de Rimatara

“Le seul souci avec ce genre de défaut, c’est qu’on n’arrive pas à les repérer assez facilement, donc on a besoin de la population pour nous dire qu’à un endroit, il y a des flashs. Comme ici, un habitant a vu des flashs sur le Gardy et il nous a prévenu” précise Yann Shulze, responsable exploitations des Australes (EDT).

Les black-out ne sont pas sans conséquence sur le quotidien des habitants de l’île. En plus d’être privés d’électricité et donc d’internet, la distribution d’eau est également impactée. “Les gens qui stockent leurs aliments dans les congélateurs, ils risquent de tout perdre. Mais c’est surtout au niveau de la distribution de l’eau, puisque notre eau est pompée directement dans nos nappes phréatiques pour remplir des citernes et ensuite redistribués dans les réseaux” indique le tavana.

Grace au déclenchement d’un PC de crise à Papeete, les moyens ont rapidement été déployés à Rimatara. Mardi après-midi, la lumière est revenue dans la totalité des foyers de l’île.

infos coronavirus