jeudi 28 octobre 2021
A VOIR

|

Tahaa : toujours pas de transport scolaire annoncé, la ministre fait le point

Publié le

Les prestataires du transport scolaire de Tahaa sont en grève. Les élèves devront donc trouver une autre solution pour reprendre le chemin de l'école lundi. Dans un communiqué, la ministre Christelle Lehartel fait le point.

Publié le 19/09/2021 à 16:52 - Mise à jour le 19/09/2021 à 16:53
Lecture 2 minutes

Les prestataires du transport scolaire de Tahaa sont en grève. Les élèves devront donc trouver une autre solution pour reprendre le chemin de l'école lundi. Dans un communiqué, la ministre Christelle Lehartel fait le point.

Malgré plusieurs échanges téléphoniques avec le président des GIE Terehau et Tiamahana de Tahaa jusqu’à ce dimanche 19 septembre, les prestataires du transport scolaire de Tahaa ont annoncé qu’ils n’assureraient pas le transport scolaire mettant en avant le non-paiement des transports durant la période de suspension de l’accueil des élèves dans les écoles et le collège liée aux mesures de confinement rapporte la présidence dans un communiqué.  

Ça m’attriste parce que nous sommes en train de mettre tous les moyens en place pour que cette rentrée se passe dans de bonnes conditions, et voilà que cette nouvelle de Tahaa arrive“, déclarait samedi sur le plateau de TNTV la ministre de l’Education Christelle Lehartel.

Ce dimanche, par voie de communiqué, elle a tenu à préciser plusieurs points: 

  • Ces transporteurs ont signé deux contrats de prestation de service avec le Président de la Polynésie française pour assurer les transports scolaires de Tahaa. Le Pays est donc en droit d’exiger la reprise du transport scolaire. Pour le mois d’août, les factures seront honorées selon les jours où les élèves ont été effectivement transportés, conformément aux contrats signés. 
  • Ces contrats prévoient le ramassage des élèves lorsque les écoles et le collège accueillent les élèves. Or, un arrêté du Conseil des ministres du 23 août dernier a pris une mesure de suspension de l’accueil en présentiel des élèves demi-pensionnaires et externes du lundi 23 août au vendredi 10 septembre 2021 sur l’ensemble de la Polynésie française.
  • En conséquence, le Pays ne peut comptablement et réglementairement pas effectuer le paiement de factures pour un service qui n’a pas été fait. Cette impossibilité s’est appliquée à l’ensemble des prestataires de transport scolaire de toute la Polynésie française. 

La ministre appelle les prestataires du transport scolaire de Tahaa à leur responsabilité et à leur professionnalisme afin qu’ils respectent les termes des contrats qu’ils ont signé avec la Polynésie française. À la veille de la reprise des cours, pour des élèves qui n’ont pas été scolarisés en présentiel depuis 4 semaines, il est impératif que les jeunes de Tahaa puissent retrouver leur école ou leur collège et leurs professeurs. 

Rédigé par

infos coronavirus