lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Papeari : pose de la première pierre de l’école Matairea

Publié le

À l’invitation de Tearii Alpha, tavana de Teva i Uta, Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République, s’est rendu aujourd'hui avec Christelle Lehartel, ministre de l'Éducation de la jeunesse et des sports, dans la commune pour une visite officielle. Il était accompagné de Guy Fitzer, chef de la subdivision administrative des îles-du-Vent.

Publié le 02/07/2020 à 16:22 - Mise à jour le 02/07/2020 à 16:44
Lecture 4 minutes

À l’invitation de Tearii Alpha, tavana de Teva i Uta, Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République, s’est rendu aujourd'hui avec Christelle Lehartel, ministre de l'Éducation de la jeunesse et des sports, dans la commune pour une visite officielle. Il était accompagné de Guy Fitzer, chef de la subdivision administrative des îles-du-Vent.

Ils ont été chaleureusement accueillis à l’école de Mairipehe par le Tavana, la directrice de l’établissement scolaire, Mirella Joussin, à qui un hommage lui a été rendu à l’occasion de son départ à la retraite ainsi que les élèves qui ont chanté les hymnes national et territorial.

Deux classes primaires de Teva i Uta ont également reçu le label « Aire marine éducative » de Pascale Salaün, directrice de l’office français pour la biodiversité.

La délégation s’est ensuite rendue au complexe sportif de Nuutatafaratea, qui a été récemment rénové et sécurisé grâce au concours financier de l’État, pour participer à une réunion de travail avec le conseil municipal nouvellement élu dès le premier tour.

Le maire a présenté son conseil municipal composé de 33 membres dont 9 adjoints au maire ainsi que  le maire délégué de la commune associée de Papeari, Alain Sangue.

Le maire a exposé les différents projets de la commune dédiés prioritairement à la construction et à la rénovation scolaire, aux bâtiments communaux, à la sécurité publique et civile, aux services environnementaux, à la pratique d’activités sportives et à lutte contre la fracture numérique.

À cette occasion, le Haut-Commissaire a rappelé l’engagement majeur de l’État en faveur de la commune de Teva i Uta. Insistant sur la qualité des relations avec la commune, il a souligné que depuis 2014, Teva i Uta a bénéficié de 2,359 milliards de Fcfp de crédits au soutien de son fonctionnement et de ses projets structurants.

Cette visite a également permis de poser de la première pierre de l’école Matairea en présence de Teva Rohfritsch, Vice-président, représentant le Président de la Polynésie française. Cette nouvelle école sera édifiée dans la commune associée de Papeari. Construite dans les années 80, la commune a souhaité en 2014 reconstruire cet établissement scolaire dans un état de vétusté avancée.

Ce projet s’inscrit dans une démarche globale de développement durable dans le but de concilier confort, qualité de vie, fonctionnalité et durabilité des ouvrages.

En août 2018, la commune a sollicité une subvention, pour un coût total de l’opération estimé à 611 536 234 de Fcfp. Une subvention au titre du Fonds intercommunal de péréquation (FIP) à hauteur de 95% du coût de l’opération a été accordée en 2019 pour un montant de 580,9 millions de Fcfp.

Alain Sangue maire délégué de Papeari a rendu un hommage à Faeta Tere (1953 – 1989), ancien chef de district et maire délégué de Papeari de 1983 à 1989, dont l’école Matairea portera bientôt le nom.

Lors de leurs prises de paroles, les autorités du Pays et de l’État ont notamment souligné le travail essentiel des équipes communales pour soutenir la commande publique et développer leur territoire en créant de l’activité au niveau local.

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Moorea économe, mais ses élus manquent d’exemplarité selon la...

Moorea est-elle bien gérée ? C’est la question à laquelle répond la chambre territoriale des comptes (CTC) qui a publié un rapport sur le sujet. Fiabilité des comptes, la situation financière de l’île, gouvernance ou encore services publics de proximité : autant de questions qu’a examiné la CTC sur une période de 6 ans. Si Moorea, qui est la quatrième commune de Polynésie, a incontestablement un potentiel, notamment touristique, l’absence de stratégies la dessert fortement. Ce rapport met aussi en avant des élus peu exemplaires. Ils sont 12 à cumuler 2,7 millions de Fcfp d’impayés : factures d’eau, de ramassage des ordures ou de téléphone. Et cela malgré les relances.

Arue : 2,5 tonnes de déchets récupérés dans le...

2,5 tonnes : c'est le poids total des déchets ramassés dans le lagon aux alentours du motu de Arue samedi. Le butin des 38 plongeurs en apnée et en bouteille qui ont sillonnés les fonds marins pendant plus de 3h30.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV