jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Ouverture du séminaire des personnels de l’Éducation nationale

Publié le

Ce séminaire réunira durant trois jours, l’ensemble des infirmiers de l’Éducation nationale, les conseillers principaux d’éducation, et les assistantes sociales en poste dans des établissements publics en Polynésie.

Publié le 12/11/2019 à 11:45 - Mise à jour le 12/11/2019 à 14:57
Lecture < 1 min.

Ce séminaire réunira durant trois jours, l’ensemble des infirmiers de l’Éducation nationale, les conseillers principaux d’éducation, et les assistantes sociales en poste dans des établissements publics en Polynésie.

L’objectif est de questionner les missions de chaque catégorie afin de mieux travailler ensemble pour la réussite des élèves. Le séminaire comprendra des ateliers, lesquels permettront des échanges sur les pratiques de chaque corps de métier. Les thèmes abordés seront la protection de l’enfance, la santé de l’élève, et le bien-être à l’école.

La ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Christelle Lehartel, a participé à l’ouverture d’un séminaire consacré à trois catégories de personnels de l’éducation. (Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Le séminaire se déroulera du 12 au 14 novembre à la direction générale de l’Education et des enseignements (DGEE). Des partenaires institutionnels et associatifs apporteront également leurs expertises au cours du séminaire.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.