mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Le coronavirus en 10 questions

Publié le

Symptômes, transmission, précautions... 10 questions / réponses sur le coronavirus :

Publié le 02/03/2020 à 16:59 - Mise à jour le 12/03/2020 à 15:10
Lecture 5 minutes

Symptômes, transmission, précautions... 10 questions / réponses sur le coronavirus :

1 – Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Le Covid-19 apparu à Wuhan en Chine fait partie de la famille des coronavirus qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères.

Les symptômes principaux du Covid-19 sont : la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Certains patients peuvent présenter une diarrhée.

L’Organisation mondiale de la Santé prévient que certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. Ce sont des porteurs sains.

2 – Comment se transmet le coronavirus ?

Les premières personnes à avoir contracté le virus s’étaient rendues au marché de Wuhan dans la Province de Hubei en Chine. Une maladie transmise par l’animal (zoonose) a donc dans un premier temps été privilégiée souligne le site du gouvernement français. La transmission interhumaine a été ensuite confirmée.

Entre humains, la maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection.

3 – Le coronavirus peut-il se transmettre via des objets ?

Le Covid-19 peut se transmettre d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne tousse ou éternue. Si ces gouttelettes se retrouvent sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question, on peut alors contracter la maladie si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche.

4 – Et les colis en provenance de pays à risque ?

La probabilité qu’une personne infectée contamine des marchandises est faible, tout comme le risque de contracter le virus responsable du covid-19 par contact avec un colis qui a été déplacé, qui a voyagé et qui a été exposé à différentes conditions et températures.

5 – Existe-t-il un traitement ?

À ce jour, il n’existe ni vaccin ni médicament antiviral spécifique pour prévenir ou traiter le covid-19, explique l’OMS. Toutefois, les personnes touchées doivent recevoir des soins pour soulager les symptômes. Les personnes qui sont gravement malades doivent être hospitalisées.

La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier.
Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée.
Environ 2 % des personnes malades sont décédées.

6 – Certaines personnes ont-elles plus de risques de contracter le covid-19 ?

Les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves, souligne l’OMS.

7 – Combien de pays sont concernés par le covid-19 ?

Au 12 mars, depuis l’apparition du nouveau coronavirus en décembre, 124 101 cas d’infection ont été recensés dans 113 pays et territoires, causant la mort de 4 566 personnes, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 17H00 GMT.

La Chine dénombre 80 778 cas, dont 3 158 décès et 61 475 personnes aujourd’hui guéries.

Plus de 20 000 personnes (22 307) ont été contaminées en Europe, et 930 en sont mortes.

Capture d’écran du site pour suivre en direct l’évolution du Covid-19 dans le monde.

Les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie (12 462 cas dont 2 313 nouveaux, 827 décès), l’Iran (9 000 cas dont 958 nouveaux, 354 décès), la Corée du Sud (7 755 cas dont 242 nouveaux, 60 décès), l’Espagne (2 128 cas dont 506 nouveaux, 47 décès). 

L’Albanie, la Suède, l’Irlande, la Belgique, le Panama et la Bulgarie ont recensé les premiers décès sur leur territoire. Cuba, Brunei, le Honduras, la Bolivie, la Côte d’Ivoire et la Turquie, ont eux annoncé le diagnostic de premiers cas sur leur sol.

Dans la soirée, la France a annoncé avoir enregistré quinze nouveaux décès, portant le bilan total à 48 morts sur 2 281 cas confirmés depuis fin janvier (près de 500 nouveaux cas).

(Source : https://www.service-public.pf/dsp/covid-19/ et AFP)

8 – Quelles mesures en Polynésie ?

  • A partir du 9 mars, « toute personne (y compris les personnels navigants), doit présenter à l’embarquement d’un vol à destination de la Polynésie française, une attestation médicale certifiant l’état de santé exempt de tout signe d’infection à coronavirus”
  • Le gouvernement a mobilisé les personnels de santé, l’Agence régionale de santé, la CPS.
    Les médecins, infirmiers et kinésithérapeutes libéraux seront mobilisés et informés dans le cas où ils seraient confrontés à des cas de coronavirus.
  • Dans le cas où un enfant serait atteint de coronavirus, des mesures sont prévues dans les établissements scolaires pouvant aller jusqu’à la fermeture de l’école et la mise en place d’une plateforme numérique.
  • Si des cas graves se déclarent, il est prévu de les mettre à l’isolement à l’hôpital de Taaone. « Nous avons un hôpital tout à fait à même d’accueillir un éventuel malade. Et même, nous avons des chambres qui sont tout à fait à même de prévoir la possibilité de soigner des personnes avec le coronavirus sans qu’il y ait de diffusion à l’intérieur même de l’hôpital. Pour ce qui concernerait des cas positifs mais peu malades, on les confinerait à l’intérieur des domiciles à la maison », a expliqué le docteur Raynal sur le plateau de Tahiti Nui Télévision. « On emmènera à l’hôpital si c’est le cas, que les malades les plus graves. »

9 – Quelles sont les précautions à prendre ?

  • Se laver les mains régulièrement
  • Limiter les embrassades, les contacts proches en particuliers avec des personnes revenant de voyage
  • Eviter de se toucher les yeux, le nez, la bouche
  • En cas de toux ou d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude, ou avec un mouchoir et jeter le mouchoir immédiatement après.
  • Si vous revenez d’un pays touché par le coronavirus :
    Dans les 14 jours suivant le retour :
    Surveillez votre température 2 fois par jour.
    Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
    En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour :
    Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine.
    Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
    Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

10 – Y a-t-il des cas de coronavirus en Polynésie ?

Suivez l’évolution de la situation sur notre page spéciale. Cliquez ICI

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.