mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Hôtellerie : Didier Lamoot est décédé

Publié le

Didier Lamoot, en charge des quatre hôtels Sofitel de Polynésie, est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 65 ans. La ministre du Tourisme Nicole Bouteau et le Cesec, dont il était membre, ont fait part de leurs condoléances.

Publié le 11/10/2020 à 11:03 - Mise à jour le 11/10/2020 à 11:03
Lecture 3 minutes

Didier Lamoot, en charge des quatre hôtels Sofitel de Polynésie, est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 65 ans. La ministre du Tourisme Nicole Bouteau et le Cesec, dont il était membre, ont fait part de leurs condoléances.

Message de condoléances de la ministre du Tourisme Nicole Bouteau

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Didier Lamoot, samedi 10 octobre.

La grande famille du tourisme polynésien perd un très grand professionnel, dont l’implication, la bienveillance, la générosité, l’énergie étaient connues de tous.  Il a débuté sa carrière il y a 40 ans, d’abord comme gestionnaire de la restauration dans de grandes enseignes hôtelières, puis depuis 30 ans comme responsable d’établissements hôteliers. Il a travaillé aussi bien aux Etats-Unis, en Europe, en Afrique, en Asie, dans l’Océan Indien que dans le Pacifique.

À partir de 1994, il a découvert la Polynésie française, à la tête du Sofitel Heiva à Huahine, durant 5 années, puis du Sofitel Moorea Ia Ora de 2000 à 2003, dont il a assuré les phases de rénovation et d’extension à l’époque. Depuis 2011, il a successivement géré les Sofitel de Bora Bora, de nouveau celui de Moorea, et également celui de Tahiti ces deux dernières années. Il était également depuis 6 ans le représentant d’Accor Hotels en Polynésie française.

En près de 20 ans passés au fenua, il a marqué de son empreinte, et de son expérience riche et diverse, le développement hôtelier et touristique. Il a encouragé nombre de ses collaborateurs à gravir les échelons et à s’investir avec toujours plus de rigueur et de professionnalisme dans un secteur pour lequel sa passion, ses exigences, son enthousiasme étaient toujours communicatifs. Il était également une figure du Medef local, au titre de l’hôtellerie, à la recherche permanente d’un dialogue social constructif, respectueux, et soucieux du bien-être de tous.

Malgré une hospitalisation en métropole ces derniers mois, il était à nos côtés pour l’élaboration des mesures prises face à la crise, en visio-conférences, quelles que soient les heures et les contraintes, pour permettre au tourisme polynésien de ne rien céder à la fatalité, sauvegarder les emplois, préserver et prendre soin des salariés et des acteurs du tourisme.

Au-delà du professionnel remarquable et inspirant, c’est un ami que nous perdons, un compagnon de route, et un membre éminent de notre famille du tourisme. Nous garderons de lui cette bonne humeur, ce sourire, cette énergie qui le caractérisait, cet optimisme irréductible, et cette humilité constante. Notre peine est partagée par toutes les équipes publiques du tourisme, et notamment Bruno Jordan, chef du service du tourisme, Maïlee Faugerat, présidente du conseil d’administration de Tahiti Tourisme, et Jean-Marc Mocellin, directeur général de Tahiti Tourisme.

Je me joins au président de la Polynésie française et à l’ensemble du gouvernement, pour présenter nos plus sincères condoléances à l’épouse, les enfants, aux proches et aux collaborateurs de notre très estimé Didier Lamoot.

Message de condoléances du Cesec

Le président Eugène Sommers et les membres du Cesec ont appris avec une profonde tristesse le décès de leur ami et collègue M. Didier Lamoot, emporté par un cancer. Il était âgé de 65 ans.

Doté d’un optimisme et d’une bonne humeur à toute épreuve, partisan du dialogue constructif mais également connu pour son franc-parler, il occupa notamment le poste de Directeur général régional du groupe international Accor en Polynésie française, chargé de quatre hôtels Sofitel à Moorea, à Bora-Bora et à Tahiti depuis 2014.

Tombé amoureux du fenua lors d’une brève mission en Polynésie pour le groupe Accor, il y posa définitivement ses valises il y a 17 ans.

Membre du Cesec depuis 2018 désigné par le Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), il était grandement apprécié pour la qualité de ses interventions.

Devant cette douloureuse épreuve, monsieur Eugène Sommers et l’ensemble des membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel adressent à sa famille et ses proches leurs condoléances les plus sincères.

infos coronavirus

Colis postaux et Covid-19 : une logistique impactée

L’acheminement postal de colis internationaux retrouve des délais de livraison d’avant la crise du coronavirus seulement depuis la France et les pays limitrophes. Pour les colis ou paquets commandés ailleurs dans le monde, les retards peuvent atteindre plusieurs mois...

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Pénurie de ciment en Polynésie

C’est une première en Polynésie : depuis une semaine, impossible d’acheter un sac de ciment dans les magasins. La faute à l’interruption momentanée de fourniture de sacs de ciment provenant de Nouvelle-Zélande. Si les grosses entreprises ne sont pas impactées par cette pénurie, ce sont plutôt les petits entrepreneurs qui en souffrent.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV