mardi 16 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Edouard Fritch distingué par l’ONG slovaque Servare et Manere

Publié le

COMMUNIQUÉ - Lors de la célébration de la Fête de l’autonomie interne, Marek Sobola, secrétaire général de l'ONG Servare et Manere, a remis la plaque commémorative de l’Arbre de la paix (The Tree of Peace Memorial Plaque), la plus haute distinction de cette organisation, au président Edouard Fritch.

Publié le 02/07/2022 à 11:22 - Mise à jour le 02/07/2022 à 11:23
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - Lors de la célébration de la Fête de l’autonomie interne, Marek Sobola, secrétaire général de l'ONG Servare et Manere, a remis la plaque commémorative de l’Arbre de la paix (The Tree of Peace Memorial Plaque), la plus haute distinction de cette organisation, au président Edouard Fritch.

Dans le cadre de son initiative internationale de l’Arbre de la paix, l’ONG slovaque Servare et Manere organise sa plus grande expédition en Océanie. Une expédition liée au général Milan Rastislav Štefánik qui a, entre autres, exercé les métiers de scientifique et d’astronome. En 1911, un événement astronomique extraordinaire a eu lieu en Océanie : une éclipse solaire totale qui était visible depuis la pointe sud-est de l’Australie, les Tonga, les Samoa américaines et les îles Cook. Le 28 avril 1911, Milan Rastislav Štefánik a observé ce phénomène sur les îles Tonga. Son expédition a permis d’obtenir des résultats scientifiques très appréciés par l’Académie française de l’époque. Dans le cadre de son expédition, Štefánik a également visité Tahiti. Auparavant, il avait déjà passé 10 mois au fenua pour des observations scientifiques et astronomiques en 1910. Il est également revenu à Tahiti au cours des années suivantes.

Papeete possède le plus ancien -et probablement le seul- monument dédié à cette personnalité slovaque en Océanie. 2022 marque le 111e anniversaire de la visite de Štefánik en Océanie et l’étape scientifique importante de sa vie. L’occasion de lui rendre hommage et de planter plusieurs arbres de la paix en Océanie.

Pendant la mise en œuvre de son projet, l’ONG Servare et Manere a également décerné des distinctions à des personnalités du monde entier qui, par leurs actions, contribuent à la consolidation de la paix et à la protection de la nature et de ses ressources. Elle a ainsi tenu a décerner au président Edouard Fritch sa plus haute distinction pour ses efforts spécifiques en faveur de la protection de l’environnement et des défis internationaux auxquels l’humanité fait face pour ralentir le réchauffement climatique qui touche la planète entière.

Le tout premier arbre de l’expédition a été planté “à distance” le 28 avril 2022 sur l’île de Vava’u, aux Tonga, le pays étant actuellement fermé aux visiteurs et aux touristes. D’autres arbres ont été plantés les 16 et 17 juin derniers à Suva et à Nadi, dans les îles Fidji. Un arbre de la paix a également été planté le 19 juin en Nouvelle-Zélande sous le patronage et en présence de sa Majesté le roi Tūheitia Potatau Te Wherowhero VII, roi Māori. À Sydney, en Australie, un arbre de la paix a été planté le 24 juin sur le campus du Saint Ignatius’ College Riverview, car Štefánik s’était rendu sur ce site en 1911.

Le 27e arbre de la paix, dernier arbre de l’expédition, a été planté à Papeete par Edouard Fritch et Marek Sobola, secrétaire général de Servare et Manere. L’ONG a aussi planté le 28 juin, 4 boutures de roses de la variété très rare “rosier de France” (Rosa gallica var. ‘Generál Štefánik’) à côté de la stèle de Milan Rastislav Štefánik. Les roses ont été fournies ont été importées à Tahiti directement de Slovaquie.

En plus de l’arbre planté à Tahiti, 27 arbres de la paix poussent dans 16 pays dans le monde.

Plus d’infos sur le projet ICI

infos coronavirus