vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : les personnes sorties d’isolement peuvent reprendre le travail

Publié le

Gare à la discrimination. Le gouvernement met en garde contre un traitement différents des salariés ayant contracté le covid-19, aujourd'hui considérés comme non contagieux, et les autres.

Publié le 13/05/2020 à 15:52 - Mise à jour le 13/05/2020 à 16:04
Lecture 2 minutes

Gare à la discrimination. Le gouvernement met en garde contre un traitement différents des salariés ayant contracté le covid-19, aujourd'hui considérés comme non contagieux, et les autres.

Depuis le début de la crise, 60 cas confirmés de covid-19 ont été révélés. Ces personnes ont été mises en isolement strict. Elles ont bénéficié d’un suivi sanitaire, par le bureau de veille sanitaire (BVS) de la direction de la santé, tout au long de la période pendant laquelle elles présentaient un risque de contagiosité pour la population, souligne le compte-rendu du conseil des ministres.

Aucune visite à la médecine du travail n’est nécessaire

Certaines personnes, bien que sorties du suivi sanitaire par le BVS, ont des difficultés lors de la reprise de leur travail note le gouvernement. « Il a été rapporté parfois l’exigence d’un résultat de test de dépistage négatif comme condition sine qua non de leur retour au sein de certaines entreprises. Il est ainsi nécessaire de préciser que les personnes pour lesquelles le suivi sanitaire par le BVS a pris fin, titulaires d’une attestation de sortie d’isolement délivrée par le BVS, sont considérées comme non contagieuses et peuvent reprendre leur activité professionnelle normalement. Aucune visite de la médecine du travail n’est nécessaire, en l’absence d’arrêt supérieur à 30 jours. »

Le refus d’accueillir sur le lieu de travail les salariés titulaires de cette attestation, constitue une différence de traitement entre les personnes ayant été atteintes du Covid-19 et celles ayant bénéficié d’un arrêt de travail pour tout autre motif médical, dans le cadre de leur reprise d’activité professionnelle, pouvant ainsi être qualifiée de discrimination selon le code du travail explique le compte-rendu du conseil des ministres.

Eviter la stigmatisation

Le gouvernement conseille aux employeurs de mettre en place une information de leurs salariés sur les mesures de prévention déployées dans leur structure dans le cadre de l’épidémie actuelle, « en y intégrant la notion d’absence de contagiosité des personnes munies de cette attestation de sortie d’isolement, afin d’éviter toute stigmatisation. »

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres

Constitution d’un comité de pilotage surf JO 2024
11 projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays
Levée partielle de l’interdiction de la vente à emporter d’alcool
Dérogation à l’interdiction d’importer du concentré d’ananas en Polynésie française
Reprise de l’activité commerciale d’Air Tahiti pour la saison été 2020
Soutien en faveur de l’association Agence Immobilière Sociale de Polynésie française Rahu Ora
Nouveau numéro du cahier des archives de la Polynésie Archipol
Acquisition d’équipements pour le service d’oncologie : subvention au Centre hospitalier de la Polynésie française
Mesures pour l’entrée en Polynésie française
Reprise de travail des personnes ayant été en quarantaine en raison d’un risque de développer le covid-19 ou ayant été atteintes du covid-19
Réouverture des écoles publiques et privées et des CJA du premier degré, des établissements publics et privés du second degré, aux îles du Vent
Réouverture au public de la Direction des transports terrestres
Organisation des services de transport en commun réguliers et scolaires de Tahiti pendant la période de déconfinement partiel

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

JO de surf 2024 : le comité organisateur local...

Après l’inquiétude exprimée jeudi par le collectif Mata Ara ia Teahupoo, qui milite pour plus de transparence sur la mise en place des diverses infrastructures liées aux JO de surf de 2024, le comité organisateur local a reçu vendredi leurs membres pour tenter de renouer le dialogue.

Bébé secoué : la mère condamnée à 7 ans...

20 longues années de prison. C’est la peine demandée par l’avocate générale à l’encontre de la mère du petit garçon. Car pour...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV