lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : l’épidémie a atteint un plateau à Tahiti et Moorea

Publié le

La direction de la Santé a publié son bulletin épidémiologique Covid-19 pour la période du 9 au 15 novembre 2020, et indique qu'un plateau s'est installé aux îles du Vent, avec une diminution du nombre de cas confirmés et du taux de positivité des tests, et une stabilisation des hospitalisations et des décès.

Publié le 19/11/2020 à 10:30 - Mise à jour le 19/11/2020 à 14:07
Lecture 4 minutes

La direction de la Santé a publié son bulletin épidémiologique Covid-19 pour la période du 9 au 15 novembre 2020, et indique qu'un plateau s'est installé aux îles du Vent, avec une diminution du nombre de cas confirmés et du taux de positivité des tests, et une stabilisation des hospitalisations et des décès.

Si on note une diminution du nombre de cas confirmés et du taux de positivité des tests, et une stabilisation des hospitalisations et des décès aux îles du Vent, l’épidémie reste active aux îles Sous-le-Vent et en particulier à Raiatea, Bora Bora et Huahine.

Le nombre de cas confirmés cumulé entre le 15 juillet et la fin de la semaine 46 (15 novembre) est de 12 058. Le temps de doublement a augmenté, de 22 jours actuellement, correspondant à un taux de reproduction effectif (R effectif) estimé à 1,25. Le taux de croissance en S46 par rapport à S45 est de -29%, avec 1 442 cas supplémentaires. Ces chiffres confirment une tendance globale à la baisse du nombre de nouveaux cas diagnostiqués sur le territoire.

Aussi, depuis cette semaine, des tests de dépistage rapides sont gratuits et possibles sans prescription, pour toute personne suspecte présentant des symptômes du coronavirus.

Le taux de positivité des tests prend maintenant en compte les résultats de RT-PCR et des tests
antigéniques. En semaine 46, 3 997 tests ont été réalisés sur le territoire, sur prescription pour de patients symptomatiques. Le taux de positivité de ces tests a diminué, passant de 50% environ pour les semaines précédentes à 36% en S46.

Un taux d’incidence toujours en baisse

Le taux d’incidence global pour la Polynésie française a encore diminué en S46, de 522/100 000
habitants.

À Tahiti, le taux d’incidence a également diminué, à 681/100 000. Les cas actifs se retrouvant majoritairement et logiquement dans les communes les plus peuplées et denses de Papeete, Faaa, Punaauia, Pirae et Paea. À Moorea, l’incidence reste contenue, à 219/100 000.

Dans les autres archipels, les taux d’incidence ont également tendance à diminuer, mais concerne des
effectifs réduits, ce qui sous-évalue probablement la circulation réelle du virus dans certaines îles, en
particulier aux îles Sous-le-Vent. Avec 88 cas identifiés, l’incidence est de 249/100 000. Le stade de circulation communautaire est atteint à Raiatea, Huahine et Bora Bora, et est en passe d’être déclarée à Rangiroa.

Les adultes de 20 à 59 ans les plus touchés par la Covid-19

L’incidence par tranche d’âge montre que les adultes de 20 à 59 ans sont toujours les plus touchés, et que les plus jeunes sont moins fréquemment dépistés positifs. L’incidence chez les plus de 60 ans n’augmente pas, ni leur proportion parmi l’ensemble des cas confirmés.

Aux urgences du CHPF (source SIM du CHPF), le nombre de passages total et dans la filière Covid ont tendance à diminuer. Cependant, la proportion de patients suspects Covid parmi les passages aux
urgences et le taux de positivité parmi ceux prélevés restent élevés, à 50% environ. Par ailleurs, la proportion de consultants de plus de 65 ans dans la filière Covid est en augmentation croissante.

Depuis le début de l’épidémie et jusqu’au 17 novembre 2020, 665 patients infectés par le SARS-Cov2 Covid-19 ont été hospitalisés au total en Polynésie, dont 626 au CHPF (dont 127 en service de réanimation, soit 19%), 27 au CH de Moorea ou 12 au CH de Uturoa (9). Le taux d’hospitalisation rapporté aux cas confirmés a par contre augmenté, de 6,4% en S46 (5,2% en moyenne depuis le début de l’épidémie).

Le taux d’occupation des lits de réanimation au CHPF tend à augmenter du fait de l’allongement des durées de séjour des patients les plus graves, également plus âgés. Le risque de surcharge hospitalière existe toujours, d’autant que l’évolution de l’épidémie dans les archipels peut faire craindre un besoin important de prises en charge lourdes nécessitant des Evasan vers le service de réanimation.

Le point du jour :

Téléchargez les attestations de déplacement « couvre-feu »

Pour rappel, le haut-commissaire et le vice-président ont annoncé un couvre-feu depuis le 24 octobre, de 21 heures à 4 heures du matin. Et les mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19 en Polynésie ont été prolongées jusqu’au 16 décembre 2020.

Retrouvez la courbe de l’évolution de l’épidémie en Polynésie et les chiffres dans le Pacifique en cliquant ICI

En cas de symptômes de la Covid-19, appelez votre médecin traitant ou le 40 455 000. Si votre état est alarmant, appelez directement le 15.

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.