mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : un taux d’incidence enfin en baisse à Tahiti et Moorea

Publié le

Dans son dernier bulletin épidémiologique, la direction de la Santé indique, pour la première fois, une baisse du taux d'incidence aux îles du Vent : 868/100 000. Un taux qui reste cependant élevé, l’épidémie de SARS-Cov-2 progressant toujours en Polynésie française, avec un haut niveau de circulation.

Publié le 11/11/2020 à 12:18 - Mise à jour le 11/11/2020 à 12:29
Lecture 4 minutes

Dans son dernier bulletin épidémiologique, la direction de la Santé indique, pour la première fois, une baisse du taux d'incidence aux îles du Vent : 868/100 000. Un taux qui reste cependant élevé, l’épidémie de SARS-Cov-2 progressant toujours en Polynésie française, avec un haut niveau de circulation.

Alors qu’en semaine 44, le taux d’incidence était de 989/100 000 aux îles du Vent, en semaine 45, il est passé à 868/100 000. Le taux d’incidence global pour la Polynésie française sur 7 jours a également légèrement diminué, de 737/100 000 habitants en semaine 45. Mais le virus circule toujours beaucoup.

À Tahiti, où la très grande majorité des cas sont localisés, le taux d’incidence actuel est de 912.

Dans les autres archipels, les cas sont en augmentation, avec 234 nouveaux cas positifs identifiés en
S45, ce qui représente une incidence de 341 cas pour 100 000 habitants. Aux îles Sous-le-Vent, avec 194 nouveaux cas, l’incidence est de 548/100 000.

L’incidence par tranche d’âge montre que les adultes de 20 à 59 ans sont les plus touchés, et que les
plus jeunes sont moins fréquemment dépistés positifs (influence des vacances scolaires probable). L’incidence chez les plus de 60 ans reste légèrement supérieure à celle de la population générale (770 vs 737/100 000).

Des cas en augmentation dans les îles

À Raiatea, Huahine et Bora Bora la circulation du virus est avérée. Cette semaine (S46), les Raromatai comptaient 189 cas actif :

À Hiva Oa et Tahaa, les cas sont également en augmentation. Dans les autres îles, les cas restent isolés :

Concernant les tests, leur taux de positivité prend maintenant en compte les résultats de RT-PCR et des tests antigéniques. Sur environ 4 000 personnes testées par semaine, symptomatiques en très grande majorité, 53% étaient positives en semaine 45.

Les tests « CovCheck » sont toujours réalisés pour les passagers aériens arrivant chaque semaine en
Polynésie, dont le nombre est actuellement en diminution. En S45, 22 personnes parmi 1 600 passagers ont présenté un test positif, soit 1,4%.

Le nombre de nouvelles hospitalisations est resté stable ces dernières semaines. Les activités de consultation des patients Covid restent soutenues aux Urgences du CHPF (43% des passages) et dans le secteur ambulatoire de Tahiti, mais n’augmentent plus.

Le taux moyen de positivité des patients prélevés aux Urgences dans la semaine est de 47%.

Depuis le début de l’épidémie en mars et jusqu’au 10 novembre, 530 patients Covid-19 ont été
hospitalisés, dont 112 (19,5%) en service de réanimation et 26 dans les CH de Moorea ou Uturoa (9).

Le nombre d’admissions hebdomadaires a légèrement diminué en S45 (80) et le nombre d’admissions en réanimation est resté stable (19). Le taux d’occupation des lits de réanimation au CHPF est d’environ 60%, mais la durée d’hospitalisation des patients tend à augmenter.

La moyenne d’âge de l’ensemble des patients Covid hospitalisés est de 59,6 ans.

Une personne de 30 ans décédée

Avec 8 décès supplémentaires en S45, le taux de mortalité reste stable, inférieur à 0,5% des cas confirmés ; la mortalité hospitalière globale par Covid est d’environ 10%.

Lire aussi > Covid-19 : 3 nouveaux décès en 24 heures, 95 hospitalisations au 10 novembre

La moyenne d’âge des personnes décédées est de 73 ans (68 pour la S45), et 75% des patients avaient plus de 65 ans. Une personne de 30 ans qui présentait une obésité morbide est décédée après 18 jours en réanimation.

Le point du jour :

Pour rappel, le Haut-commissaire et le vice-président ont annoncé un couvre-feu depuis le 24 octobre, de 21 heures à 4 heures du matin. Et les mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19 en Polynésie ont été prolongées jusqu’au 16 décembre 2020.

Téléchargez les attestations de déplacement « couvre-feu »

Retrouvez la courbe de l’évolution de l’épidémie en Polynésie et les chiffres dans le Pacifique en cliquant ICI

En cas de symptômes de la Covid-19, appelez votre médecin traitant ou le 40 455 000. Si votre état est alarmant, appelez directement le 15.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.