Après octobre rose, place à Movember

Publié le

Faire connaitre les problèmes de santé masculins et inciter les hommes à se faire dépister : c'est l'objectif du mouvement Movember, soutenu cette année par le Cesec en Polynésie.

Publié le 06/11/2023 à 13:21 - Mise à jour le 07/11/2023 à 9:42

Faire connaitre les problèmes de santé masculins et inciter les hommes à se faire dépister : c'est l'objectif du mouvement Movember, soutenu cette année par le Cesec en Polynésie.

Si les actions à l’occasion d’octobre rose ne manquent pas, on parle en revanche peu du mouvement Movember qui a pour but de faire connaitre les cancers masculins et les problèmes de santé mentale chez les hommes. Né en 2003 en Australie, Movember est devenu officiellement un organisme de bienfaisance en 2006. Pour sensibiliser notamment au cancer de la prostate, les hommes sont invités… à se laisser pousser la moustache.

Au fenua, le Conseil économique, social, environnemental et culturel de la Polynésie française (CESEC) annonce cette année son soutien à l’initiative.

Lire aussi – Cancer de la prostate : deux cas détectés chaque semaine en Polynésie

« Parler de ces thématiques est essentiel pour inciter les hommes à se faire dépister au plus tôt. Trop souvent, ces sujets restent dans l’ombre, et nous voulons briser ce silence. En tant que quatrième institution de la Polynésie française, nous avons la responsabilité de relayer cette cause et d’encourager la prévention », écrit le Cesec dans un communiqué.

– PUBLICITE –

Pour participer au mouvement :

  1. Cultivez votre moustache en novembre et montrez votre soutien.
  2. Partagez des informations sur la santé masculine pour sensibiliser votre entourage.
  3. Encouragez les hommes que vous connaissez à parler de leurs préoccupations de santé

Au fenua, environ 2 cas de cancer de la prostate sont recensés chaque semaine.

Dernières news