mercredi 30 septembre 2020
A VOIR

|

Raiatea : les élèves en formation ARCU mis en situation

Publié le

C’est indéniable : les bateaux de croisière sont une manne financière non négligeable pour les îles qui les accueillent, mais ils sont aussi pour certains élèves notamment ceux qui suivent la filière ARCU (Accueil – Relation – Clients – Usagers). L’occasion d’enrichir leur expérience et leur formation, comme c’est le cas à Raiatea.

Publié le 07/02/2020 à 11:22 - Mise à jour le 07/02/2020 à 11:35
Lecture 2 minutes

C’est indéniable : les bateaux de croisière sont une manne financière non négligeable pour les îles qui les accueillent, mais ils sont aussi pour certains élèves notamment ceux qui suivent la filière ARCU (Accueil – Relation – Clients – Usagers). L’occasion d’enrichir leur expérience et leur formation, comme c’est le cas à Raiatea.

Depuis 2013, les élèves en formation ARCU du lycée professionnel d’Uturoa, en partenariat avec Tahiti Tourisme, participent à l’accueil des paquebots en escale à Raiatea. Mercredi, deux classes se répartissaient les tâches à la descente des 600 passagers du ASTOR. « Cela nous permet de nous former, à apprendre à mieux accueillir, à progresser, à apprendre de nouvelles choses au contact des touristes, à leur apprendre des choses etc. » explique Teapiki Teagai, élève en 1ère ARCU. « On est sur des postes clés du terrain qui n’ont pas été adaptés pour eux. Ce sont eux qui s’adaptent au monde du travail, avec ce qu’on leur demandera dans un an ou deux quand ils iront travailler. (…) Ils sont dans une autre dynamique et sont vraiment très investis » ajoute Gaëlle Prevost, professeure au lycée professionnel.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dès qu’une occasion se présente, les élèves s’engagent et pas seulement lors des passages de paquebots. « On fait aussi tout ce qui est événementiel comme les salons du tourisme, les élections de Miss et Mister, les bals… » nous dit Tepurotu Paudrat, élève en 1ère ARCU.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ces élèves se donnent en tous les cas les moyens de réussir. La filière ARCU peut leur permettre de travailler dans plusieurs secteurs comme le tourisme, les agences de voyages, les banques, les services de santé, les aéroports, la restauration : les débouchés sont nombreux. Ils espèrent toutefois plus de rotations de paquebots d’ici la fin de l’année scolaire afin d’acquérir encore plus d’expérience.

REPORTAGERony Mou-Fat

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« Bang »: un Rafale fait sursauter Paris en franchissant le...

Le bruit, entendu dans toute la capitale et dans plusieurs départements de la région parisienne, fait immédiatement bruisser les réseaux sociaux. En...

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV