dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Hommage à Eddie, l’adolescent mort en explorant le lagon

Publié le

Il voulait construire un voilier, sillonner les océans. Il n’en fera rien : Eddie est mort dimanche dernier, dans le lagon de Moorea fauché par un bateau. Sa famille a voulu témoigner.

Publié le 15/08/2020 à 9:10 - Mise à jour le 19/08/2020 à 7:49
Lecture < 1 min.

Il voulait construire un voilier, sillonner les océans. Il n’en fera rien : Eddie est mort dimanche dernier, dans le lagon de Moorea fauché par un bateau. Sa famille a voulu témoigner.

Eddie avait 14 ans, et il était déjà un jeune homme exceptionnel. Il jouait avec talent du violon, du piano et de la contrebasse. Cet adolescent britannique refusait de consommer le moindre gramme de plastique pour ne pas polluer l’océan… au point qu’il refusait de porter des chaussures.

Samedi, sa famille convie à 15 heures le monde de la voile, et de la mer en général, pour rendre hommage à Eddie, au mouillage qui jouxte l’aéroport. Un autre hommage aura lieu simultanément à Moorea.

English belowUne "Cérémonie Océane" à la manière des surfeurs polynésiens est organisée par la famille d'Eddie pour lui…

Posted by Association des Voiliers en Polynésie on Friday, August 14, 2020


Ses parents font preuve d’une force étonnante après un tel drame. Leurs premiers mots sont des remerciements, à ceux qui ont porté secours à Eddie, mais aussi à tous les Polynésiens qui les ont soutenus. Ils voudraient simplement que son décès ne soit pas inutile, qu’on ne meure plus en nageant dans le lagon. Le speedboat qui l’a tué naviguait à grande vitesse, et très près du voilier.

L’héritage que laissera Eddie, ce sera aussi sa fondation : « Eddie’s Musical Talent Trust ». Elle permettra d’aider les jeunes musiciens à financer leurs études.

Lire aussi > Accident à Moorea : élan de solidarité pour ramener le corps du garçon dans son pays

La famille partira dimanche pour enterrer son fils en Angleterre.

* Photos diffusées avec l’aimable autorisation de la famille – reproduction interdite

infos coronavirus