samedi 8 août 2020
A VOIR

|

Opération de nettoyage à la Punaruu : près de 100 tonnes de déchets ramassés

Publié le

Ce samedi, la direction de l'Environnement organisait une grande opération de nettoyage de la vallée de la Punaruu.

Publié le 30/11/2019 à 14:09 - Mise à jour le 02/12/2019 à 9:28
Lecture 2 minutes

Ce samedi, la direction de l'Environnement organisait une grande opération de nettoyage de la vallée de la Punaruu.

Depuis deux ans, la direction de l’Environnement, en collaboration avec la commune de Punaauia et les associations organisent une grande opération de nettoyage avant la saison des pluies : « c’est une campagne de nettoyage de déchets qui a lieu sur plusieurs cours d’eau et notamment la Punaruu. ce sont des tonnes de déchets qu’on collecte à chaque saison des pluies et justement en prévention on essaie de collecter un maximum pour éviter les embacs et les inondations », explique Tuterai Virau, en charge des rivières à la direction de l’Environnement .

L’an dernier, 90 tonnes de déchets ménagers et encombrants avaient été collectés. Cette année, ce chiffre pourrait atteindre les 100 tonnes. « Chaque année on revient sur cette rivière-là (de la Punaruu, NDLR) parce qu’il y a des déchets en quantité et même en très grosse quantité. »
Les déchets sont de diverses origines : déchets ménagers, encombrants, déchets industriels, carcasses de véhicules…

Ce samedi, parmi les bénévoles, quelques têtes connues comme le chanteur ETO. Ce dernier est particulièrement en colère contre les « tripeurs » de la vallée de la Punaruu qui abandonnent leurs déchets.

La direction de l’Environnement aimerait faire passer un message aux pollueurs : « Les déchets viennent polluer l’environnement, la rivière, puis la rivière va à la mer, à l’océan, puis les pêcheurs pêchent les poissons qui mangent ces déchets. Et au final on s’empoisonne nous-même. ce que vous jetez dans les cours d’eau fini dans vos assiettes, tout simplement. »

Cette opération de nettoyage va se poursuivre autour d’une dizaine de rivières de la zone urbaine et péri urbaine de la ville de Papeete.

Crédit Tahiti Nui Télévision

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Il a traversé le Pacifique à la rame :...

Bardelis a commencé son voyage au Pérou en juillet 2018, atteignant la Polynésie française près de cinq mois plus tard et terminant...

La tension monte au CHPF

Alignés sur le parvis des urgences de l’hôpital, les agents du service applaudissent pour soutenir Nathalie Boivin, leur cadre. C'est son cas...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV