mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Vers une certification professionnelle du Reo Tahiti

Publié le

L’ambition du projet acté en Conseil des ministres est de reconnaitre la maîtrise du Reo Tahiti telle une compétence technique professionnelle à part entière sur le territoire, pour agir en faveur de la promotion et de la protection de l’emploi local.

Publié le 28/06/2022 à 15:03 - Mise à jour le 28/06/2022 à 15:16
Lecture < 1 min.

L’ambition du projet acté en Conseil des ministres est de reconnaitre la maîtrise du Reo Tahiti telle une compétence technique professionnelle à part entière sur le territoire, pour agir en faveur de la promotion et de la protection de l’emploi local.

Le Reo Tahiti pourrait être mis en valeur par une certification équivalente à celle du TOEIC (Test Of English for International Communication) en anglais. Pour faire valoir une compétence en anglais auprès d’un recruteur, les candidats se prévalent d’un niveau de compétence référencé au regard d’un score obtenu au Test Of English for International Communication (TOEIC).

Le développement de cette compétence professionnelle complémentaire s’inscrit dans une démarche de promotion et de protection de l’emploi local.

Le projet serait d’apporter une reconnaissance officielle de 6 niveaux de maitrise du Reo Tahiti identifiés à l’instar des 6 référentiels établis par le CECRL (de A1 à C2). Ces niveaux pourraient ainsi devenir des références pour les employeurs, requis pour certains emplois en lien avec les métiers du social, de l’accompagnement, du front office par exemple.

Cela serait l’opportunité pour toute personne, à titre professionnel et/ou personnel, d’évaluer et obtenir une reconnaissance de son niveau de maitrise de la langue. Il pourrait s’agir par exemple d’un étudiant souhaitant faire valoir son niveau de maitrise du Reo Tahiti dans son curriculum vitae, ou d’un professionnel du tourisme devant démontrer ses qualifications en la matière.

infos coronavirus