dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Ono’u : une fresque de l’artiste Ravage à la résidence Gaby de Faa’a

Publié le

Cette année, le festival Ono'u a pour thème "L'art au service du logement social". La première fresque inaugurée est celle de l'artiste polynésien Ravage, à Faa'a.

Publié le 18/10/2019 à 13:16 - Mise à jour le 18/10/2019 à 14:53
Lecture 2 minutes

Cette année, le festival Ono'u a pour thème "L'art au service du logement social". La première fresque inaugurée est celle de l'artiste polynésien Ravage, à Faa'a.

Cette année, le festival dédié à l’art urbain Ono’u, met en valeur les logements sociaux. Une première façade a été inaugurée ce vendredi : celle de la résidence Gaby à Faa’a. La fresque qui l’habille a été réalisée par l’artiste Ravage : « A la base, je suis tatoueur de profession. C’est rare que des gens fassent de grandes surfaces avec des motifs polynésiens. C’était l’occasion (…) Je graffe depuis tout jeune déjà. Puis j’ai arrêté pour me lancer dans le tatouage. C’est avec Ono’u que je m’y suis remis », explique-t-il.

> Lire aussi : Ono’u : l’art au service du logement social pour la nouvelle édition de l’événement

Pour lui, cette expérience a été l’occasion d’un contact avec les habitants de logements sociaux. Et en particulier les plus jeunes : « Je vie plutôt dans un quartier familial. (…) J’ai eu plus de contacts avec les enfants. Les adultes viennent mais ne parlent pas. les enfants m’ont félicité pour mon travail. »

« C’est magnifique. Très joli », témoigne une habitante du quartier.

« Le but est d’embellir le cadre de vie de nos résidents OPH. (…) On a profité de Ono’u pour faire intervenir des artistes, pas seulement étrangers mais aussi locaux, comme Ravage », explique Moana Blanchard, directeur de l’Office polynésien de l’habitant. »

infos coronavirus