samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Ono’u : l’art au service du logement social pour la nouvelle édition de l’événement

Publié le

Pour sa nouvelle édition, le festival consacré à l'art urbain s'invite sur les façades des logements sociaux.

Publié le 03/10/2019 à 10:13 - Mise à jour le 03/10/2019 à 10:19
Lecture 2 minutes

Pour sa nouvelle édition, le festival consacré à l'art urbain s'invite sur les façades des logements sociaux.

Pour sa 6e édition, qui se tiendra du 15 au 25 octobre, Ono’u s’est associé à l’OPH qui fête cette année ses 40 ans d’existence pour créer une édition spéciale sur le thème de « l’art au service du logement social » et initier à cette occasion un programme public artistique inédit en faveur des quartiers et lotissements sociaux de Tahiti.

De la solidarité haute en couleur au sein des lotissements OPH

S’inspirant de la transformation urbaine opérée par ONO’U en Polynésie, ce programme d’embellissement par l’art porté par l’OPH vise à égayer des murs ternes et abîmés dans ces quartiers pour revaloriser leur image tout en renforçant leur attractivité culturelle.

Au-delà du message positif et fédérateur que porte les fresques créées par ONO’U, elles intègrent par ailleurs de nombreux éléments de la culture polynésienne et mettent très souvent la femme à l’honneur.

7 murs en 10 jours

Deux fresques ont d’ores et déjà fait l’objet d’une démarche artistique : la résidence des étudiants Paraita au mois de mars dernier et plus récemment la résidence Le Diadème.

Pour cette nouvelle édition du festival Ono’u, ce sont 7 nouvelles fresques murales qui seront réalisées en l’espace de 10 jours sur des bâtiments OPH situés dans l’agglomération de Papeete.

Sur les hauteurs de la Mission, les habitants du Hauts de Vallons et des Hauts du Tira, verront la métamorphose en temps réel de 5 façades par une sélection de 8 artistes locaux et internationaux.

Une démarche participative sera également mise en avant par la conception d’une fresque collective de plus de 20 mètres de long associant 8 jeunes résidents du Hauts de Vallons. Ils seront encadrés et assistés dans leur apprentissage et processus de création par 2 artistes tahitiens RIVAL et DERAJ, révélés lors des précédentes éditions du festival.

Simultanément, Ono’u interviendra à Pirae sur le mur d’entrée de la résidence Haumata Val et à Faa’a sur la façade de la résidence Gaby situé dans le quartier Heiri.

Un emplacement sur lequel un jeune talent tahitien sera mis à l’honneur : l’artiste RAVAGE dans un style très local inspiré des motifs et tatouages polynésiens.

A plus long terme, ces fresques pourraient s’inscrire dans le parcours d’art mural ONO’U officiel proposé aux touristes et devenu la première activité touristique culturelle de Tahiti.

infos coronavirus