vendredi 24 septembre 2021
A VOIR

|

Vertical Blue : fin de compétition pour l’apnéiste Denis Grosmaire

Publié le

Beaucoup de préparation et pas assez de repos. Denis Grosmaire a été victime d'un gros coup de fatigue juste avant sa compétition au Dean's Blue Hole aux Bahamas.

Publié le 28/07/2021 à 15:15 - Mise à jour le 28/07/2021 à 15:19
Lecture < 1 min.

Beaucoup de préparation et pas assez de repos. Denis Grosmaire a été victime d'un gros coup de fatigue juste avant sa compétition au Dean's Blue Hole aux Bahamas.

Denis Grosmaire participait du 13 au 23 juillet à la compétition Vertical Blue aux Bahamas. Durant sa préparation, l’apnéiste de Tikehau avait réussi à descendre à -100m. Il visait les -110 en compétition.

Mais tout ne s’est pas passé comme il l’espérait. “Je n’ai pas réussi à atteindre mon objectif de 110m en compétition. J’ai expérimenté pour la première fois ce qu’on appelle “over training”, ce gros coup de fatigue qui m’est arrivé juste avant la compétition car je m’entraine depuis mi mars en profondeur sans vraiment avec pris de longs temps de repos”, explique-t-il sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : L’apnéiste Denis Grosmaire descend à -100m pendant sa préparation à la Vertical Blue

“Après avoir répété les 100m et être descendu à 105m peu avant la compétition, c’est là que ce gros coup de fatigue – cumulée depuis mars – est arrivé. Je n’avais donc plus le temps de me reposer et de récupérer avant le démarrage de la compète. À ce moment là, tout était moyen : sommeil, motivation, détente et donc performance. La leçon est donc de ne pas faire deux fois la même erreur et prendre plus de temps de repos et plus espacer les plongées profondes.”

Denis Grosmaire explique par ailleurs que la Fédération Tahitienne de Sports Subaquatiques de Compétition (FTSSC) a refusé son inscription au championnat du monde en octobre. “Je plonge pourtant avec beaucoup de fierté de porter le drapeau polynésien à ces profondeurs”.

L’apnéiste devrait animer prochainement des stages d’apnée à Tahiti et Moorea.

Rédigé par

infos coronavirus