lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Tahiti Pro Teahupoo : Kauli Vaast en quarts de finale, Slater assure le show

Publié le

Après plusieurs jours de conditions défavorables, Teahupoo a enfin donné aux surfeurs des vagues pour s'exprimer. Kauli Vaast poursuit sa folle aventure en sortant Ethan Ewing. Il pourrait ainsi retrouver le King Kelly Slater en demi-finales.

Publié le 18/08/2022 à 17:58 - Mise à jour le 19/08/2022 à 10:11
Lecture 2 minutes

Après plusieurs jours de conditions défavorables, Teahupoo a enfin donné aux surfeurs des vagues pour s'exprimer. Kauli Vaast poursuit sa folle aventure en sortant Ethan Ewing. Il pourrait ainsi retrouver le King Kelly Slater en demi-finales.

Le premier tour des hommes a repris ce jeudi 18 août vers 7 heures, dans de meilleures conditions que ces derniers jours. Un vent offshore, de belles vagues, et des séries allant de 2,50 à 4 mètres. Considéré comme le GOAT (greatest of all time) par beaucoup, l’américain Kelly Slater, 50 ans, avait annoncé la couleur en scorant une vague à 8.5 pour ouvrir sa compétition.

“Les conditions étaient parfaites, le vent était bon, on avait du bon 2,50 mètres. Certaines étaient un peu lentes, et il y avait peu d’occasions. Il y avait peut-être une vague ou deux par set, mais elles étaient vraiment bonnes”, glisse Kelly avant de se précipiter vers le spot pour observer ses concurrents.

Pour aller plus vite, la phase de repêchage s’est disputée en overlapping, une configuration où les séries se croisent simultanément : “On a des séries de 46 minutes, et toutes les 23 minutes, les séries se chevauchent. On a quatre surfeurs à l’eau jusqu’à la dernière série”, précise Pascal Luciani, organisateur.

Kauli Vaast, lui, a vengé son compatriote Michel Bourez en sortant l’australien Ethan Ewing.

Malgré une très bonne série, le spartan a dû céder dans les deux dernières minutes, l’Australien décrochant un 8.63 salvateur “J’étais bien dans le rythme, c’est dommage. Je ne suis pas sorti sur une vague que j’avais eu juste avant, je n’ai pas pu sortir parce que j’étais trop deep. Si c’était offshore, je serais sorti, mais c’est comme ça, on ne va pas refaire le monde”, déclare le surfeur tahitien.

L’australien retrouvait donc Kauli Vaast quelques temps plus tard, et la bataille n’a pas déçu. Devancé d’un souffle par l’australien, Kauli est parvenu dans la dernière minute à prendre un tube noté 8.5! Encore un tour de magie pour le jeune vainqueur des Trials, qui accède ainsi aux quarts de finale.

Kauli semble décontracté à l’idée de continuer son parcours : “C’est énorme, je ne réalise pas trop! Là j’ai passé ma série, je procède heat par heat, et on verra ce qui arrive demain. Il y a de belles conditions qui arrivent, ça va être cool!”

Mention spéciale au sud-africain Matthew McGillivray qui a obtenu la note parfaite de 10/10, après un take off très spectaculaire.

Demain matin, si la houle est toujours au rendez-vous, nos deux représentants Vahine Fierro et Kauli Vaast continueront l’aventure en quarts de finale. À noter que Kauli Vaast, s’il s’impose face à Matthew McGillivray, pourrait être face à Kelly Slater, également qualifié en quarts.

infos coronavirus