samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Rugby – Les 4 joueurs de Faa’a suspendus avec obligation d’arbitrer

Publié le

Après l’élimination du club de Faa’a rugby Aro du championnat de Tahiti, les sanctions individuelles sont tombées mardi pour les quatre joueurs impliqués dans des faits de violences contre des arbitres : tous sont interdits de jeu avec obligation de se former à l’arbitrage et d’arbitrer. De quoi faire une pierre deux coups pour la fédération de rugby qui peine à palier la pénurie d’arbitres.

Publié le 01/05/2022 à 15:03 - Mise à jour le 01/05/2022 à 15:03
Lecture 2 minutes

Après l’élimination du club de Faa’a rugby Aro du championnat de Tahiti, les sanctions individuelles sont tombées mardi pour les quatre joueurs impliqués dans des faits de violences contre des arbitres : tous sont interdits de jeu avec obligation de se former à l’arbitrage et d’arbitrer. De quoi faire une pierre deux coups pour la fédération de rugby qui peine à palier la pénurie d’arbitres.

Près de trois semaines se sont écoulées depuis le match entre Faa’a et Papeete qui s’est conclu par l’agression de plusieurs arbitres. Un évènement marquant qui a mis en exergue les problématiques d’arbitrage dans l’ovalie. Hier encore, les demi-finales du championnat de Tahiti 2021-2022 se sont disputées sans arbitres assistants.

“Déjà qu’on a du mal à recruter les arbitres, ceux qui veulent venir quand ils voient ça, ils ne viennent pas”, déplore le formateur des arbitres au fenua, Philippe Zamora. “Et c’est dommageable pour notre sport aussi parce que ça ne reflète pas du tout notre mentalité. On a encore trois matchs la semaine prochaine, on verra comment on va s’organiser. Quand il n’y a pas d’arbitres assistants, ce sont deux remplaçants de la feuille de match ou deux dirigeants de chaque club qui forment la touche. Mais par contre, ils n’ont pas les mêmes prérogatives qu’un arbitre assistant qui est formé à l’arbitrage”.

Lire aussi : Rugby – L’équipe de Faa’a exclue du championnat de Tahiti

La formation à l’arbitrage, c’est justement l’alternative de la fédération de rugby pour les quatre joueurs de Faa’a suspendus pour 2 ans, dont une année avec sursis. “Notre souhait c’est que ‘les agresseurs’ on va dire, et les victimes, puissent se former et travailler ensemble”, rapporte Teiki Dubois, vice-président de la fédération polynésienne de rugby. “Et surtout ils se rendront compte de la difficulté de l’arbitrage et on enverra un message fort à nos jeunes. Oui, ils ont fait une bêtise, mais on peut se rattraper et devenir meilleur”.

Aujourd’hui, seuls deux arbitres officient en central. L’objectif est de renforcer ce vivier pour les jeux du Pacifique en 2027. Parallèlement, la fédération a déjà commencé à susciter des vocations d’arbitre dans les jeunes catégories.

Et à l’issue des demi-finales de samedi soir, Paea s’est imposée 20 à 14 face à Papeete. Punaauia décroche également son ticket pour la finale, sur un score de 39 à 17 contre Moorea. Les finalistes s’affronteront samedi 7 mai à la Fautaua.

infos coronavirus