mercredi 23 juin 2021
A VOIR

|

Le surf polynésien brille lors de la Taapuna Master 2021

Publié le

La Taapuna Master 2021 s’est achevée aujourd’hui par les finales ondine et kneeboard. Dimanche, ce sont Thibault Casabianca en bodyboard et Taumata Puhetini en surf qui ont décroché la médaille d'or. Cette 27ème édition a accueilli la participation d’une centaine de surfeurs locaux toutes catégories confondues.

Publié le 24/05/2021 à 14:42 - Mise à jour le 25/05/2021 à 9:51
Lecture < 1 min.

La Taapuna Master 2021 s’est achevée aujourd’hui par les finales ondine et kneeboard. Dimanche, ce sont Thibault Casabianca en bodyboard et Taumata Puhetini en surf qui ont décroché la médaille d'or. Cette 27ème édition a accueilli la participation d’une centaine de surfeurs locaux toutes catégories confondues.

Avec des conditions favorables et des vagues de 2m50 de hauteur, les compétiteurs s’en sont donnés à cœur joie, offrant ainsi de belles performances.

“De superbes vagues, de beaux combats entre les surfeurs, les bodyboarders essentiellement, qui se sont lancés hier. On n’a pas eu de blessé d’ailleurs hier”, déclare Lionel Teihotu, président de la fédération tahitienne de surf.

Toutes les catégories étaient représentées. En raison d’une forte houle, la compétition avait été suspendue samedi. Mais dimanche et lundi, les surfeurs du fenua se sont illustrés, tous ont particulièrement apprécié les bonnes conditions météorologiques.

“Je trouve que les vagues sont solides cette année, parfaites. Et félicitation à tous le monde, ils ont très très bien ridé. […] Je suis déçu de ma prestation mais j’ai essayé de tout donné quand même”, témoigne Raimana Puhetini, compétiteur en Dropknee.

Cette édition 2021 aura été marquée par le contexte sanitaire actuel. L’accès au spot a été limité mais l’évènement a été retransmit en direct sur les réseaux sociaux. “Pour le livestreaming, c’est vrai que ça permet de faire passer le message dans le monde entier, jusqu’en Europe. Une belle opération qui a permis aussi à ceux qui ne pouvaient pas venir sur l’eau de regarder depuis chez eux”, indique Lionel Teihotu.

Chez les filles, c’est Tiare Gay qui remporte la première place en surf. Noéline Laughline s’illustre en bodyboard. En dropknee et kneeboard, la victoire revient respectivement à David Tuarau et Steven Tahape.

Malgré une année passée difficile, le surf polynésien a brillé durant la Taapuna master 2021. Prochain rendez-vous du surf : le championnat de Polynésie au début du mois de juin.

infos coronavirus