JO 2024 : la circulation et le mouillage des navires règlementés

Publié le

Une règlementation spécifique sera mise en place sur l'eau durant la période des épreuves de surf des JO 2024 du 20 juillet au 5 août, du côté de Teahupoo.

Publié le 04/07/2024 à 16:33 - Mise à jour le 12/07/2024 à 11:44

Une règlementation spécifique sera mise en place sur l'eau durant la période des épreuves de surf des JO 2024 du 20 juillet au 5 août, du côté de Teahupoo.

Dans moins d’un mois débuteront, à Teahupo’o, les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024. L’événement se déroulera du 20 juillet au 5 août, et rassemblera un grand nombre de personnes venues du monde entier, tels que des surfeurs de haut niveau, des délégations nationales, des officiels et bien d’autres.

Lire aussi > JO 2024 : règlementation de l’accès, de la circulation et du stationnement à Teahupo’o

Afin d’assurer le bon déroulement de la compétition et la sécurité des personnes et des biens qui seront sur le plan d’eau, une règlementation spécifique sera mise en place.

Deux zones seront créées, la zone « A-Teahupo’o » et la zone « B-Navire hébergement » :

– PUBLICITE –

Dans la zone « A-Teahupo’o », la baignade sera autorisée le long du littoral. Néanmoins, la circulation, la navigation et le mouillage des navires et engins nautiques, ainsi que toutes les activités maritimes de surface ou subaquatiques seront interdits. Cependant, pour permettre la navigation des habitants du Fenua Aihere, des excursionnistes et des navires de pêche professionnels affiliés à la coopérative des pêcheurs de Teahupo’o dans cette zone, deux couloirs seront créés :

  1. Le couloir « Ouest / Est » sera accessible aux habitants du Fenua Aihere, aux navires à utilisation commerciale en activité dans ce secteur, et aux navires de pêche professionnels affiliés à la coopérative des pêcheurs de Teahupo’o, et ils devront respecter quelques règles :
  2. Naviguer de manière continue, à vitesse constante, sans aucun arrêt à proximité de la passe de Hava’e et en respectant une vitesse maximum de 15 nœuds ;
  3. Ne pas stationner ou mouiller, sauf en cas d’urgence ou sous présentation d’une autorisation ;
  4. Ne pas accoster, débarquer ou embarquer de personnes depuis ou vers la pointe Faremahora ;
  5. Respecter les consignes de navigation de la gendarmerie nationale et du comité organisateur ;
  6. Arborer une marque distinctive définie par la cellule Tu’aro Nui.
  7. Le couloir « Nord / Sud » sera réservé aux navires de pêche professionnels affiliés à la coopérative des pêcheurs de Teahupo’o et ils devront respecter quelques règles :
  8. Naviguer de manière continue, à vitesse constante, sans aucun arrêt à proximité de la passe de Hava’e et en respectant une vitesse maximum de 15 nœuds ;
  9. Respecter les consignes de navigation de la gendarmerie nationale ou du comité organisateur ;
  10. Arborer une marque distinctive définie par la cellule Tu’aro Nui.

Dans la zone « B-Navire hébergement » la circulation, la navigation et le mouillage des navires et engins nautiques, ainsi que toutes les activités maritimes de surface ou subaquatiques seront interdits sauf pour les navires et personnes suivants :

– Les navires et embarcations de l’État ;

– Les navires affectés à la surveillance du plan d’eau ou engagés dans une opération de secours de personnes ou de sauvegarde des biens ;

– Les concurrents des épreuves olympiques et les navires et embarcations participant aux opérations et activités du comité organisateur des Jeux Olympiques et arborant les marques distinctives mentionnées dans la déclaration de manifestation nautique ;

– Le navire dédié à l’hébergement des athlètes et des équipes de l’organisation de la manifestation nautique et à ses embarcations annexes.

Le non-respect de la règlementation expose les contrevenants aux poursuites et aux peines prévues par les contraventions de 2ème classe.

Dernières news