dimanche 9 mai 2021
A VOIR

|

Challenge Tahiti Iti Escrime : un échauffement avant le championnat de Polynésie

Publié le

Le Challenge Tahiti Iti Escrime s’est tenu ce samedi du côté de Taunoa. Habituellement organisé le dimanche avec en moyenne une quarantaine de participants, cette fois ils n'étaient qu'une vingtaine à s'affronter, toutes catégories confondues.

Publié le 24/04/2021 à 16:04 - Mise à jour le 24/04/2021 à 16:08
Lecture < 1 min.

Le Challenge Tahiti Iti Escrime s’est tenu ce samedi du côté de Taunoa. Habituellement organisé le dimanche avec en moyenne une quarantaine de participants, cette fois ils n'étaient qu'une vingtaine à s'affronter, toutes catégories confondues.

Taravao, Faa’a, Aito Papeete et Les Fines lames de Arue sont représentés. Compte tenu du nombre de compétiteurs, des poules de 6 ont été programmées. À l’épée comme au fleuret, des rounds de 3 minutes sont prévus.

« En 3 minutes, celui qui marque 5 points gagne la partie, explique Jean Cunéo, le président du club Les Fines lames de Arue. Ensuite, quand on va faire le classement, il y aura un tableau. À ce moment-là, les matchs se font en 15 points, toujours sur 3 minutes. »

Et arrivé à ce niveau de la compétition, il faut une bonne condition physique et du souffle. Les plus en forme tirent leur épingle du jeu. Comme Ellona Lamalle : « J’ai gagné tous mes combats donc je suis contente, sourit-elle. Je suis en pleine forme, mais un peu fatiguée maintenant. »

« L’adversaire que j’ai d’habitude n’est pas là, du coup on est moins que d’habitude, mais ça reste une bonne journée et je suis bien parti là », confie quant à lui Gabriel Goi.

« Ça fait 3 semaines que je n’ai pas fait d’escrime donc c’était un peu le réveil, indique de son côté Elise Momot, une autre compétitrice. Du coup je n’ai pas gagné beaucoup de matchs, mais j’ai mis pas mal de touches quand même. Donc je me dis qu’avec de l’entraînement, je vais tous les éclater ! »

La motivation est là. Et même si cette journée de compétition n’est pas décisive, c’est une mise en situation pour le championnat de Polynésie, prévu le 16 mai au complexe sportif Boris Léontieff, à Arue.

infos coronavirus