vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

3e édition du BodyFit martial art organisé par Teddy Teng

Publié le

Le champion de taekwondo Teddy Teng organise la 3e édition de son événement Body Fit Martial Art le 7 septembre à la salle philanthropique.

Publié le 30/08/2019 à 15:22 - Mise à jour le 30/08/2019 à 15:28
Lecture < 1 min.

Le champion de taekwondo Teddy Teng organise la 3e édition de son événement Body Fit Martial Art le 7 septembre à la salle philanthropique.

Chaque année depuis 3 ans, le champion de taekwondo Teddy Teng organise un événement regroupant plusieurs disciplines. Le Body Fit Martial Art a pour but de faire découvrir au public et particulièrement aux jeunes, différents sports. Des sportifs professionnels, tous bénévoles, viennent partager leur passion.

Les visiteurs pourront s’initier au hip hop, à la boxe, au basket ball, au yoga, au ‘ori tahiti, au karate, au tir à l’arc , au fitness, à la musculation ou encore au Muay-thaï et bien sûr au taekwondo. L’événement qui comptait la première année 8 disciplines, compte deux nouveautés pour cette édition : du laido (sabre japonais) et de la lutte. Au programme aussi : des spectacles, mini-défis, démonstrations…

Une partie des fonds récoltés sera reversée à l’association d’aide aux sans abris, Te Vaiete du Père Christophe. Plus de 600 visiteurs sont attendus cette année.

PRATIQUE

3e Body Fit Martial Art
Samedi 7 septembre
Salle philanthropique, Papeete
De 10 à 15 heures
Tarif : 1000 Fcfp
Plus d’infos sur Facebook. Cliquez ICI

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.