lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Variole du singe : la Polynésie autorise la mise sur le marché d’un traitement

Publié le

En conseil des ministres, la Polynésie a pris un arrêté autorisant la mise sur le marché du traitement antiviral Tecovirimat.

Publié le 31/08/2022 à 16:27 - Mise à jour le 02/09/2022 à 15:17
Lecture < 1 min.

En conseil des ministres, la Polynésie a pris un arrêté autorisant la mise sur le marché du traitement antiviral Tecovirimat.

Le 23 juillet dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l’émergence de l’épidémie d’infections à virus Monkeypox, dont l’épicentre est en Europe, comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

Afin d’anticiper l’introduction de ce virus en Polynésie française, le Pays a autorisé la mise sur le marché du traitement antiviral Tecovirimat.

La Polynésie française dispose désormais de la possibilité, dans les situations où un traitement est à envisager, de traiter les patients atteints d’une forme grave de la maladie.

infos coronavirus