jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Une rentrée des classes multi-âges avec la pédagogie Montessori

Publié le

Apres trois années d’expérimentation, l’école Saint-Paul Sainte-Thérèse de Pirae ouvre des classes multi-âges. Les enseignements s’inspirent de la méthode Montessori. Ce matin, pour ce premier pas à l’école, les parents d’élèves ont aussi pris connaissance de cette nouvelle formule axée sur l’accompagnement et l’interaction.

Publié le 10/08/2021 à 14:25 - Mise à jour le 10/08/2021 à 14:25
Lecture 3 minutes

Apres trois années d’expérimentation, l’école Saint-Paul Sainte-Thérèse de Pirae ouvre des classes multi-âges. Les enseignements s’inspirent de la méthode Montessori. Ce matin, pour ce premier pas à l’école, les parents d’élèves ont aussi pris connaissance de cette nouvelle formule axée sur l’accompagnement et l’interaction.

Ils ont 3 ans à peine et leur cartable est déjà prêt ! Les petits de l’école Saint-Paul Sainte-Thérèse découvraient aujourd’hui leur environnement scolaire, accompagnés d’un seul parent, en raison des mesures sanitaires. Cette immersion à quelques jours de la rentrée officielle est une volonté de la direction. “C’est l’occasion pour les enfants de découvrir leur classe, et d’avoir ce temps à eux, et de se sentir privilégiés dans cet accueil. Et c’est aussi l’occasion pour les parents de voir ce que les enseignants ont préparé pour accueillir tous les enfants dans ces classes multi-âges” indique Tina Fareata-Mata, directrice de l’école.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’école ouvre cette année 12 classes multi-âges. Deux salles ont été décloisonnées et spécialement aménagées avec différentes zones d’apprentissage. L’espace sera partagé entre les enfants de 3 ans et d’autres élèves de 4 et 5 ans. “C’est un peu comme des grands frères et des grandes soeurs. Et c’est bien parce que les grands sont déjà habitués à la classe et ils vont aussi rassurer les petits dans cette nouvelle rentrée” explique Joyce Temorere, enseignante.

Les apprentissages s’inspirent de la méthode Montessori, notamment pour les mathématiques. Une classe comptera au total 19 enfants qui seront encadrés par deux enseignantes. La formule des classes, petite, moyenne, et grande section, séduit les parents d’élèves. L’objectif est que l’enfant développe son autonomie et sa confiance. “On a insisté pour que les étagères soient à hauteur d’enfant, et il y a un sens, un ordre : du plus facile au plus difficile, de la gauche vers la droite, et de haut en bas” précise Julie Durel, parent d’élève.

Avec un crayon ou un jouet en main, certains sont encore un peu timides, d’autres déjà plus à l’aise. La pédagogie choisie par l’école rassure les parents qui eux aussi sont invités à participer à cette immersion. Dans un quotidien ou les enfants voient les adultes et leurs enseignants masqués, la bienveillance est nécessaire. “Le protocole, c’est un seul parent, donc c’est un crève-coeur pour l’un des deux automatiquement. (…) Heureusement que l’école a tout mis en place pour que tout se passe très bien pour eux” admet Régis Guillots, parent d’élève.

Des la rentrée, une formatrice de la méthode Montessori sera présente à l’école pour guider les enseignants et progresser dans les espaces d’éveil éducatif.

Rédigé par

infos coronavirus