vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Une nouvelle Clef Verte pour La Pension de la plage

Publié le

Publié le 12/12/2018 à 16:24 - Mise à jour le 12/12/2018 à 16:24
Lecture 2 minutes

Chaque année, dans une démarche d’amélioration continue, les labéllisés Clef Verte doivent satisfaire à de nouveaux critères. Dans cette optique, La Pension de la plage a notamment mis en place cette année des repas végétariens et utilise un insecticide bio contre les moustiques pour leur clientèle.
 
Le renouvellement se fait annuellement en ligne mais tous les 3 ans, une visite de suivi est programmée avec la CCISM, ambassadeur de ce label environnemental au fenua. Cette visite, réalisée en août dernier, était entièrement prise en charge par la CCISM.
 
La sensibilité environnementale de Vincent et Anne-Marie Moreels, les gérants de cette pension, a permis à l’établissement, situé au PK 15,4 à Punaauia, d’amorcer plusieurs actions visant à réduire l’impact environnemental de leur activité telles que :
• le compostage des déchets verts,
• la récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage du jardin,
• le recours aux énergies renouvelables,
• le tri rigoureux des déchets,
• ou encore une utilisation de produits d’entretien « bio ».
 
Au-delà de la protection de l’environnement, le label Clef Verte permet aux établissements labellisés de faire des économies, notamment en veillant à réduire les consommations d’énergie, d’eau, de consommables ; de répondre aux attentes de la clientèle de plus en plus sensible au respect de l’environnement ; et de se démarquer de la concurrence.
 
Les touristes sont de plus en plus soucieux de la protection de l’environnement. C’est d’ailleurs ce qui ressort de l’enquête de satisfaction touristique 2017 publiée en novembre dernier : la principale motivation des touristes pour venir en Polynésie est la découverte de la « nature » de nos îles (47%), devant les « loisirs » (44%) et le voyage « culturel » (9%).
 
Le label Clef Verte, dans le milieu touristique, reste donc une assurance pour ceux qui le veulent d’asseoir leur crédibilité environnementale auprès de leur clientèle et répondre notamment à cette motivation.
 

D’après un communiqué

infos coronavirus