mercredi 12 août 2020
A VOIR

|

Trois feux d’artifice pour l’édition 2020 du Tiurai de Vaitupa

Publié le

Après les papio de Outumaoro, il y deux semaines, ce sont les manèges installés à Faa'a qui vont vous redonner le sourire après ces semaines de crise, au fenua. Cette année, 15 nouvelles attractions ont été installées…

Publié le 26/06/2020 à 22:08 - Mise à jour le 27/06/2020 à 8:40
Lecture 3 minutes

Après les papio de Outumaoro, il y deux semaines, ce sont les manèges installés à Faa'a qui vont vous redonner le sourire après ces semaines de crise, au fenua. Cette année, 15 nouvelles attractions ont été installées…

Le suspens a été maintenu presque jusqu’au bout quant à l’ouverture des manèges du site de Vaitupa. La commission de sécurité et la commune de Faa’a n’ont donné leur feu vert qu’en milieu de matinée : soit 8 heures avant le début des festivités. Les forains ont dû mettre les bouchées doubles pour achever les préparatifs.

« L’autorisation est tombée au dernier moment. Mais ce soir, c’est confirmé, on démarre les manèges », confirme Stéphane Philipponneau, président de l’association des forains de Vaitupa. « Le tavana a donné un avis favorable à une condition : le respect des mesures d’hygiène et des gestes barrières : du gel hydroalcoolique sur chaque stand, le lavage des mains, l’affichage dans tous les stands, la désinfection des manèges plusieurs fois dans la soirée… On souhaite rassurer la population et on est prêts à répondre à toutes les exigences du maire pour le bien de tous ».

Stéphane Philipponneau, président de l’association des forains de Vaitupa

Cette année, le site de Mamao n’accueillera pas de manèges. L’île Soeur non plus : « Je tiens un carrousel, deux stands de jeux et une crêperie », explique Pascal Taputuarai, forain. « Auparavant, nous étions sur Moorea avec les enfants, mais cette année, il n’y a pas de manèges. Je fais ça pour soutenir les enfants. Cela me permet de travailler aussi. Et on voit passer beaucoup de jeunes qui nous demandent du travail. On commence à en recruter ».

« Les papio, c’est dans le sang, on aime le contact, on aime recevoir du monde. On vous attend pour faire la fête! Haere mai! « 

Pascal Taputuarai, forain

« Le tiurai, les papio font partie de la culture », rappelle Stéphane Philipponneau. On remonte sur plusieurs générations. Les gens y allaient étant enfants, ils y ont emmené leurs enfants, leurs petits enfants, y emmènent leurs arrières petits enfants pour certains. Un juillet sans papio, ça n’existe pas, même en plein Covid 19! »

Pascal Taputuarai, forain

Les forains font le plein de nouveautés

« L’année dernière on avait 24 manèges, cette année, on en a 39. Il y avait 45 baraques, cette année on est passés à 67.On a été obligés de refuser des gens. Il n’y a pas de manèges à Moorea cette année, il n’y a pas de Tiurai à Bora Bora, Il y en aura un sur 3 à Raiatea. Ca fait plusieurs années qu’on réinvestit une partie de nos bénéfices dans de nouvelles structures. Là, on va avoir une arène pour le airsoft. C’est impressionnant quand on arrive sur le site et je pense que les curieux seront nombreux. On couvre toutes les générations« !

Lors de l’édition 2019, l’association avait innové en offrant des feux d’artifices aux visiteurs… Elle réitère dès samedi 27 juin : « J’invite toute la population à venir à un grand feu d’artifice offert par les forains. Le premier de l’année à Tahiti. Deux autres vont suivre mi juillet et fin août. Ca va rythmer le tiurai ».

Les horaires d’ouverture : de 18 heures à 01 du matin les vendredis, samedis, et veilles de jours fériés. De 18h à 23 heures le reste de la semaine. Le tiurai de Vaitupa fermera ses portes le 29 août.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : le Civen répond à l’association 193

"Pour des raisons qui lui appartiennent, l’association 193 poursuit son offensive contre le Civen, dont elle demande d’ailleurs la suppression. Personne ne...

Embellissement du marae Nuutere à Vairao

Le marae de Nuutere à Vairao fait peau neuve ! Un concours du plus beau jardin fleuri met en compétition une quinzaine de jeunes bénéficiaires de la convention de solidarité du Pays. Ils ont été formés à l’embellissement de ce site culturel par l’association Te u’i no te oaoa de Vairao.

Il a traversé le Pacifique à la rame :...

Bardelis a commencé son voyage au Pérou en juillet 2018, atteignant la Polynésie française près de cinq mois plus tard et terminant...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV