dimanche 19 septembre 2021
A VOIR

|

Sécurité routière : 634 suspensions de permis de conduire en 2020

Publié le

Le conseil des ministres a dressé ce mercredi le bilan des actions de sensibilisation à la sécurité routière menées durant l’année 2020.

Publié le 10/02/2021 à 15:27 - Mise à jour le 10/02/2021 à 15:27
Lecture 2 minutes

Le conseil des ministres a dressé ce mercredi le bilan des actions de sensibilisation à la sécurité routière menées durant l’année 2020.

Pour l’année 2020, le bilan chiffré de la sécurité routière est de 112 accidents ayant occasionné 137 blessés et 29 décès. Cela représente une diminution de 7% des accidents et de 1,5% des blessés. 

En revanche, le nombre de décès reste lui identique à l’année précédente.

Parallèlement aux actions de prévention, des contrôles routiers ont été effectués par la Gendarmerie nationale en Polynésie française et la Direction de la sécurité publique. Ces contrôles ont abouti à 634 suspensions administratives du permis de conduire prononcées par la Polynésie française, dont :

  • 583 suspensions pour conduite sous un état alcoolique ;
  • 9 suspensions pour conduite en état d’ivresse manifeste ;
  • 12 suspensions pour refus de se soumettre aux dépistages et aux vérifications alcoolémies et/ou stupéfiants ;
  • 30 suspensions pour conduite sous l’influence de stupéfiants.

À titre de comparaison, les contrôles effectués en 2019 ont amené la cellule de restrictions du droit de conduire à procéder à 711 suspensions administratives du permis de conduire.

De son côté, la Direction des transports terrestres a mené de nombreuses actions de sensibilisation au travers de plusieurs campagnes audio-visuelles de prévention à la sécurité routière sur différents canaux :

  • Affichage publicitaire à l’arrière des autobus,
  • Diffusion de vidéos de prévention sur les réseaux sociaux,
  • à bord des navettes maritimes,
  • dans les salles de cinéma,
  • sur les radios,
  • et les chaînes de télévision locales.

Au titre de l’année 2020, les opérations de sensibilisation à la sécurité routière ont couté un peu plus de 5 millions de Fcfp à la Polynésie française. Cette somme a été consacrée essentiellement à la création de contenu, l’édition de support de type affiches et dépliants et leur diffusion au travers des campagnes de sensibilisation auprès du grand public.

Les autres sujets au conseil des ministres :

– Aménagement des modalités d’importation des chiens et des chats en Polynésie française depuis la France
– Lancement de la 2ème saison de Fa’a Hotu
– Des conditions d’importation et de commercialisation des masques renforcées
– Création du dispositif de soutien au tourisme intérieur « Tīteti ’Āi’a »
– Subvention d’investissement en faveur d’une fédération sportive
– Colloque sur le cannabis en Polynésie française
– Point sur l’accompagnement des personnes sans abri

Rédigé par

infos coronavirus