vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Salon de l’auto : le pick-up fait son retour

Publié le

Le Salon de l’auto a ouvert ses portes ce matin au parc expo de Mama’o. Si la grosse tendance est aux véhicules propres, les concessionnaires notent depuis l’an dernier un retour du pick-up.

Publié le 18/09/2019 à 17:42 - Mise à jour le 19/09/2019 à 15:00
Lecture < 1 min.

Le Salon de l’auto a ouvert ses portes ce matin au parc expo de Mama’o. Si la grosse tendance est aux véhicules propres, les concessionnaires notent depuis l’an dernier un retour du pick-up.

Sur les 36 marques représentées en Polynésie, 30 tiennent salon du côté de Mama’o. De la petite citadine au véhicule utilitaire, 600 modèles différents sont proposés cette année aux visiteurs.

Si le SUV reste en tête des meilleures ventes, les concessionnaires notent le retour en force du segment pick-up. Il semble que le gros 4×4 soit revenu à la mode. « Il revient plus qu’à la mode parce que je pense que culturellement le Polynésien aime le pick-up. C’est le véhicule qui permet de transporter la famille, mais aussi les marchandises, les courses… Le pick-up garde une place très très forte dans le coeur des clients, ici, à Tahiti » explique Gilles Bonvarlet président du Syndicat professionnel des concessionnaires automobiles

Et ce n’est pas Heriberto Hikutini qui le contredira. Le jeune homme s’est acheté un pick-up l’an dernier. Ce matin, il venait voir si de nouveaux accessoires étaient disponibles pour customiser son 4×4. Et pour lui, ces véhicules sont une valeur sûre : « J’ai toujours aimé les 4×4. (…) J’ai préféré celui-là au niveau de la puissance du moteur, et concernant les places pour transporter la famille etc. C’est la voiture qu’il faut ».

Outre les pick-up, les visiteurs trouveront également une grosse sélection de véhicules 100% électriques ou hybrides, la grosse tendance du moment.

Le salon fermera ses portes dimanche 22 septembre à 18 heures. Les concessionnaires attendent un millier de ventes au cours de ces cinq jours.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.